Ali Larayedh - Moncef Marzouki

Tunisie: Composition du nouveau gouvernement d’Ali Larayedh

L’islamiste Ali Larayedh a annoncé vendredi la composition du nouveau gouvernement de la Tunisie, reconduisant l’alliance sortante élargie à des indépendants. Le cabinet aura la lourde tâche de sortir le pays avant la fin de l’année d’une crise politique et sécuritaire.

Ali Larayedh
Ali Larayedh

Après deux semaines de négociations “marathon”, le ministre de l’Intérieur sortant a présenté son équipe, qui reconduit l’alliance entre le parti islamiste Ennahda et ses deux alliés laïcs, le Congrès pour la république du président Moncef Marzouki et Ettakatol.

“Ce gouvernement est pour une période allant au maximum jusqu’à la fin de 2013”, a déclaré M. Larayedh. Il a refusé de s’avancer sur le calendrier électoral, assurant qu’il s’agissait d’une prérogative de l’Assemblée nationale constituante (ANC), tout en évoquant les mois “d’octobre-novembre” 2013.

Personnalités indépendantes

Sur son compte Twitter, Ennahda a souligné que ses membres ne représentaient plus que 28% du nouveau cabinet (40% dans le précédent), alors que les indépendants comptaient désormais 48% des portefeuilles.

Sans surprise, les ministères régaliens ont été confiés à des personnalités indépendantes, le parti islamiste ayant cédé fin février à cette revendication de longue date de ses partenaires et de l’opposition.

Confiance des députés

Le cabinet doit désormais obtenir la confiance des députés dans les trois prochains jours afin de mettre un terme à la crise gouvernementale qui s’est ouverte le 6 février avec l’assassinat de l’opposant Chokri Belaïd.

Le premier ministre Hamadi Jebali avait alors tenté de former un cabinet apolitique, mais face à l’opposition de son propre parti Ennahda, il avait démissionné.

Composition du nouveau gouvernement

  • Lotfi Ben Jeddou, ministre de l’Intérieur
  • Rchid Sabegh, ministre de la Défense
  • Othmane Jrandi, ministre des affaires étrangères
  • Abdelwahab Maâter, ministre du Commerce
  • Jamel Gamra, ministre du Tourisme
  • Salem Labyedh, ministre de l’Education
  • Mahdi Jemaâ, ministre de l’Industrie
  • Slim Ben Hmidane, ministre des domaines de l’Etat et des affaires foncières
  • Sihem Badi, ministre de la femme
  • Abdelkarim Harouni, ministre du transport
  • Moncef Ben Salem, ministre de l’enseignement supérieur
  • Mohamed Ben Salem, ministre de l’agriculture
  • Lamine Eddoghri, ministre du développement et de la coopération internationale
  • Elyes Fakhfekh, ministre des finances
  • Noureddine Bhiri, ministre auprès du chef du gouvernement chargé des affaires politiques
  • Abdellatif Makki, ministre de la santé
  • Naoufel Jammali, ministre de la formation professionnelle et de l’emploi
  • Mehdi Mabrouk, ministre de la culture
  • Tarak Dhiab, ministre de la jeunesse et des sports
  • Mongi Marzouk, ministre de la communication
  • Salem Labyedh, ministre de l’éducation
  • Mohamed Salman, ministre de l’équipement et l’environnement
Ali Larayedh
Ali Larayedh

Auteur de l’article : La Rédaction

Laisser un commentaire