Une mère et ses deux enfants partent au Djihad en Syrie

Un cri de détresse lancé par Bochra Belhadhj Hmida, avocate et militante tunisienne, afin d’empêcher une mère et ses deux enfants, inscrits dans une école primaire à Nabeul, de partir en Syrie pour rejoindre le père parti clandestinement au djihad.

Sur les ondes de Mosaïque FM, Blehadhj Hmida a affirmé que la mère et ses enfants ont succombé à un état de dépression suite au départ du père. Ce qui a incité la mère à prendre cette décision désespérée de rejoindre son époux et d’emmener ses enfants avec elle.

Un cri de détresse lancé par l'avocate B. Belhadj Hmida afin d'empêcher une mère et ses enfants de partir en Syrie
Un cri de détresse lancé par l’avocate B. Belhadj Hmida afin d’empêcher une mère et ses enfants de partir en Syrie

L’appel lancé par l’avocate aux autorités en charge a pour but d’empêcher la mère ou du moins les enfants de partir en Syrie. “Les instituteurs ont contacté les organismes en charge de la protection de l’enfance pour une intervention d’urgence” a-t-elle ajouté.

Auteur de l’article : Iheb Ab

Laisser un commentaire