L’ex-ministre de l’intérieur, Rafik Belhaj Kacem, accusé de meurtres

Le juge du tribunal de Première instance de Tunis s’est annoncé sur l’accusation de l’ex-ministre tunisien de l’intérieur, Rafik Belhaj Kacem.

Le doyen des juges  a commencé à étudier, à la Cour de première instance de Tunis, l’interrogatoire de l’ancien ministre de l’Intérieur  de  Tunis « Rafik Belhaj Kacem, » et a publié à son encontre une certificat d’emprisonnement en attente de la suite de l’affaire, tout en l’accusant de meurtres de victimes innocentes depuis le début des événements dans le pays où Rafik Belhaj Kacem exerçait encore ses fonctions de ministre de l’intérieur.

Il convient de noter que le doyen est chargé aussi de l’affaire du président déchu, Zine El Abidine Ben Ali, et sa fuite ainsi que celle de ses compagnons, Leila Trabelsi, Belhassen Trabelsi, Cyrine Ben Ali et 6 autres personnes dont Ali Seriati.

Rafik Belhaj Kacem
Rafik Belhaj Kacem : ex-ministre tunisien de l'Intérieur

Auteur de l’article : Ghaith J.

Manager Général du portail Tixup.com et directeur de la publication, passionné par les nouvelles médias, je prends part à l'aventure Tixup depuis la naissance du site.

Laisser un commentaire

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.