Assemblée Constituante

Rapport de la commission des martyrs et blessés de la Révolution

La séance plénière de l’Assemblée nationale Constituante (ANC) a repris, lundi, ses travaux. Ces travaux se sont déroulés en absence des Constituants d’Al Aridha Al Chaabia qui ont quitté la salle, en signe de protestation contre l’expulsion de leurs collègues, Iskander Bouallagui et Aymen Zouaghi, par le président de la Constituante.

Assemblee ConstituanteLors de la séance, une polémique s’est déclenchée entre les membres de la commission des martyrs et des blessés de la révolution et la présidente et le rapporteur de ladite commission, respectivement, Mme Yamina Zoghlami et Azad Badi.

Certains membres de ladite commission ont affirmé que le rapport final n’a pas repris les propositions formulées par ses membres, considérant que le bureau de la commission a dépassé ses compétences en levant les recommandations à la présidence du Conseil sans pour autant en prendre leur avis.

D’autres constituants ont également critiqué la teneur du rapport, estimant que ce document a exclu certaines catégories et n’a pas inclu d’autres franges ayant activement contribué à la lutte contre la dictature en Tunisie.

Ils ont cité, à ce propos, les victimes de 1962, les évènements de Gafsa, du bassin minier et tous ceux qui ont trouvé la mort dans les prisons.

Certains constituants ont plaidé en faveur de la révision de l’art.7 du règlement intérieur de l’Assemblée, ce qui est de nature à étendre la période prévue pour fixer la liste des martyrs et des blessés de la révolution (17 décembre 2010-14 janvier 2011) aux d’autres périodes de l’histoire contemporaine du pays.

Répondant aux critiques avancées, Mme Yamina Zoghlami, présidente de la commission des martyrs et des blessés de la révolution et de mise en oeuvre de l’amnistie générale, a défendu le rapport, considérant que le gouvernement assume son entière responsabilité dans le traitement du dossier des martyrs et des blessés de la révolution, en donnant un signal positif à cette catégorie lésée.

A la clôture des travaux, les constituants ont appelé la commission à approfondir l’examen des recommandations contenues dans le rapport, en attendant la tenue d’une 2ème séance plénière qui sera consacrée au dossier des martyrs et des blessés de la révolution. Cette séance plénière aura lieu juste après la clôture des travaux sur l’adoption de la loi de finances complémentaire.

Auteur de l’article : Ghaith J.

Manager Général du portail Tixup.com et directeur de la publication, passionné par les nouvelles médias, je prends part à l'aventure Tixup depuis la naissance du site.

Laisser un commentaire