Le Canada amorce les pourparlers sur la protection des investissements avec le Kenya
LIENS SPONSORISES
PHOTO DE Le Canada amorce les pourparlers sur la protection des investissements avec le Kenya
LIENS SPONSORISES
OTTAWA, Canada, 4 mars 2014/African Press Organization (APO)/ -- Le ministre du Commerce international, l'honorable Ed Fast, et le président du Comité sénatorial permanent de l'agriculture, des terres et des ressources naturelles du Kenya, M. Lenny Kivuti, annoncent le lancement des négociations d'un accord sur la promotion et la protection des investissements étrangers (APIE) avec le Kenya. Cette annonce a été faite à l'occasion du Congrès international, salon professionnel et salon des investisseurs de l'Association canadienne des prospecteurs et entrepreneurs.

Un APIE est un traité qui vise à protéger les investissements canadiens à l'étranger et à promouvoir les investissements étrangers au Canada au moyen de dispositions réciproques juridiquement contraignantes. En assurant une plus grande protection contre les pratiques discriminatoires et arbitraires et en améliorant la prévisibilité du cadre politique d'un marché, un APIE permet aux entreprises d'investir avec confiance.

Le Canada entretient des relations commerciales de longue date avec le Kenya, un pays ouvert aux affaires qui est une plaque tournante des transports dans la région. Ces relations recèlent un fort potentiel de croissance, spécialement dans le secteur de l'extraction, qui offre le plus de possibilités aux entreprises canadiennes. En 2012, la valeur totale des actifs miniers canadiens au Kenya atteignait 19 millions de dollars. Parmi les autres principaux domaines propices aux investissements canadiens dans l'avenir, citons les centres de maintenance aéronautique, les centres d'appels et le secteur hôtelier. Les secteurs des technologies propres, des infrastructures de transport et de l'éducation offrent également des débouchés

Voir aussi:

Réseaux Sociaux

Tixup.com est, depuis 2007, une référence du web en Tunisie et dans certains pays francophones. Fort de son succès dans le milieu estudiantin, Tixup.com s'est orienté vers une population jeune d'étudiants et chefs d'entreprises avec l'actualité en Tunisie et de part du monde (France, Belgique, Canada, Maroc, Algérie).
Proposant une panoplie de services et ressources, le portail, tunisien à la base, s'est converti en premier lieu pour toucher le grand maghreb et par la suite, il s'est internationalisé avec des visiteurs et des membres de la France, la Belgique, le Canada et d'autres pays.
Finalement, Tixup.com a su s'imposer pour devenir une référence sur le web et est continuellment en évolution pour proposer de nouveaux services et ressources (vidéos, photos, guide de voyage, petites annonces, etc.)