LE PRESIDENT DE LA CEDEAO POUR LA CREATION D’UN RESEAU DE VETERINAIRES EN AFRIQUE DE L’OUEST

Agence-Presse // 15 November 2013 

LIENS SPONSORISES
PHOTO DE LE PRESIDENT DE LA CEDEAO POUR LA CREATION D’UN RESEAU DE VETERINAIRES EN AFRIQUE DE L’OUEST
LIENS SPONSORISES
ABUJA, Nigeria, 15 novembre 2013/African Press Organization (APO)/ -- Le président de la Commission de la CEDEAO a lancé ce mardi 12 novembre 2013 à Abuja l'idée de la création d'un réseau régional d'associations de médecins vétérinaires en vue de promouvoir davantage le professionnalisme dans de secteur ainsi que des pratiques éthiques plus poussées de la part des membres de cette profession en Afrique de l'Ouest.


Une telle initiative vise à «encourager les interactions qui seront utiles dans les échanges professionnels et combler les lacunes en déplaçant les professionnels des pays possédant un surplus de professionnels vers ceux présentant des lacunes», a expliqué M. Kadré Désiré Ouédraogo, ajoutant que c'est cela «l'essence même de l'intégration que nous cherchons à atteindre».


Ces propos de M. Ouédraogo sont contenus dans un discours lu en son nom par Dr Vivian Iwar, responsable du développement des ressources animales au département de l'Agriculture, de l'Environnement et des Ressources animales de la Commission de la CEDEAO, à l'ouverture d'une série d'importants événements consacrés à l'élevage et au bétail au Nigéria et dans la sous-région.


Il s'agit de la tenue, trois jours durant au siège de la CEDEAO, d'une conférence régionale et d'un atelier de renforcement de capacités pour les organisations socioprofessionnelles productrices de bétail ainsi que du jubilé de diamant de l'Association des médecins vétérinaires du Nigéria (AMVN, fondée en 1953) et du jubilé d'or Conseil vétérinaire du Nigéria (CVN, créé en 1963).


Partant du fait que la possession de bétail a été reconnue, depuis les temps immémoriaux, comme un symbole de statut social et demeure encore un élément de prestige, le président de la Commission de la CEDEAO a présenté l'élevage comme une économie face aux calamités dans les milieux pastoraux, mais aussi un symbole important dans les relations telles que le mariage dans de nombreuses sociétés africaines.


«L'élevage dans la région de la CEDEAO reste un secteur important pour la sécurité alimentaire et nutritionnelle, ainsi que pour la génération de revenus et la création de richesses», a-t-il encore dit, soulignant que 70% de la population de la région gagne plus de 50% de ses revenus grâce aux activités liées à l'élevage.


En outre, la région a produit en 2010 un total de 3,4 millions de tonnes de viande, soit un chiffre d'affaires de 9,1 millions de dollars US, avec 41% de la viande produite par le seul Nigéria et 3,2 millions de tonnes de lait par le Niger, soit 31% du total. De plus, la contribution du secteur de l'élevage au produit intérieur brut agricole dans la région est de 23%, ce PIB agricole représentant lui-même jusqu'à 36 % dans certains Etats membres de la CEDEAO.


Compte tenu de ces niveaux de production qui prouvent le caractère hautement stratégique du agricole au sens large, les professionnels qui y évoluent, notamment les médecins vétérinaires et en particulier ceux du Nigéria, ont été couverts d'éloges par Kadré Désiré Ouédraogo, qui les a félicités individuellement et collectivement et les a incités à persévérer sur le chemin qu'ils se sont tracé pour la postérité.


Après l'allocution du président de la Commission de la CEDEAO, les rencontres se sont poursuivies avec, d'abord la 4ème cérémonie de remise d'attestations aux diplômés du Collège des chirurgiens du Nigéria, puis avec l'attribution du titre de docteur honoris causa à une demi-douzaine de sommités nigérianes et étrangères, parmi lesquelles le général Yakubu Gowon, ancien chef de l'Etat du Nigéria.


Les autres personnalités ayant été honorées par le Collège sont Dr Bernard Valla, directeur général de l'Organisation mondiale de la santé animale (OIE), Dr Alex Theiman, président de la Commission du code terrestre de l'OIE, Dr Jimmy Smith, directeur général de l'Institut international de recherche sur l'élevage (ILRI), Dr Faouzi Kechrid, président de l'Association mondiale vétérinaire et Pr Ahmed El Sawalhi, directeur du Bureau interafricain des ressources animales de l'Union africaine.

Voir aussi:

Réseaux Sociaux

Tixup.com est, depuis 2007, une référence du web en Tunisie et dans certains pays francophones. Fort de son succès dans le milieu estudiantin, Tixup.com s'est orienté vers une population jeune d'étudiants et chefs d'entreprises avec l'actualité en Tunisie et de part du monde (France, Belgique, Canada, Maroc, Algérie).
Proposant une panoplie de services et ressources, le portail, tunisien à la base, s'est converti en premier lieu pour toucher le grand maghreb et par la suite, il s'est internationalisé avec des visiteurs et des membres de la France, la Belgique, le Canada et d'autres pays.
Finalement, Tixup.com a su s'imposer pour devenir une référence sur le web et est continuellment en évolution pour proposer de nouveaux services et ressources (vidéos, photos, guide de voyage, petites annonces, etc.)