Cameroun / Sécurité des Français à l’étranger / Quai d’Orsay – Déclarations du porte-parole

PARIS, France, 20 février 2013/African Press Organization (APO)/ — Quai d’Orsay – Déclarations du porte-parole

Q – Sur votre fiche de « Conseils aux voyageurs », pourquoi le nord Cameroun était-il jusqu’à hier en zone jaune alors que le Nigeria tout proche est en zone rouge ? Demandez-vous à tous les Français de quitter le Cameroun ?

R – Nous agissons sur la base d’informations vérifiées, d’éléments que nos ambassades recueillent, d’une analyse en continu du risque. Nous sommes très vigilants mais nous ne pouvons pas placer l’ensemble de l’Afrique en zone rouge, par seule précaution.

La situation dans cette partie du Cameroun était jusqu’à présent la suivante : il n’y avait jamais eu d’incident sécuritaire lié au terrorisme ; des groupes terroristes nigérians n’avaient jamais mené d’actions dans cette partie du Cameroun.

Des recommandations précises figuraient toutefois sur la fiche « conseils aux voyageurs » : pas de déplacement la nuit tombée, déplacement en convoi dans la journée, etc. Nous avions aussi décidé fin janvier de mettre en orange l’extrême Nord du Cameroun, c’est à dire de le déconseiller sauf raison impérative.

Concernant votre seconde question, nous avons demandé hier aux ressortissants français qui se trouveraient actuellement dans l’extrême nord du Cameroun de quitter impérativement et au plus vite cette région et se mettre en lieu sûr. Nous l’avons fait également par l’intermédiaire du service « Ariane », qui nous permet d’alerter immédiatement les Français de passage partout dans le monde en cas de besoin.

L’ensemble du nord du Cameroun et toute la frontière avec le Nigeria sont désormais en zone rouge et donc “formellement déconseillée.” Nous avons aussi mis en orange toute la frontière avec le Tchad et avec la République centrafricaine.

Pour ce qui concerne l’ensemble des pays du monde, nous veillons à dispenser des conseils aux voyageurs fondés sur des éléments objectifs et significatifs, en liaison avec nos postes et les différents services de l’État concernés, les entreprises, les ONG.

L’attention du Centre de crise du ministère des Affaires étrangères et de notre Ambassade à Yaoundé pour la sécurité des Français est constante. C’est également la mission de toutes nos Ambassades et Consulats à l’étranger. Le site Conseils aux voyageurs est mis à jour en temps réel. Nous recommandons également aux Français d’utiliser le service en ligne « Ariane» qui nous permet de les contacter lors de leurs déplacements à l’étranger, en cas de risque sécuritaire.

Auteur de l’article : Agence-Presse

Laisser un commentaire