Violences en République centrafricaine (19 décembre 2012)

PARIS, France, 19 décembre 2012/African Press Organization (APO)/ — La France suit avec attention la situation actuelle en République centrafricaine. Elle condamne les attaques menées à partir de l’est du pays par une coalition de mouvements rebelles. Le recours à la violence est inacceptable. Il l’est particulièrement de la part de mouvements qui ont adhéré au processus de paix global lancé en 2008.

La France attache une grande importance à la mise en place d’un large dialogue national pour identifier les voies de la sortie de crise dont le pays a besoin, alors que sa population a déjà été très éprouvée.

La France est prête à favoriser le bon déroulement de ce dialogue, en coordination avec les Nations unies, l’Union africaine, l’Union européenne et tous les partenaires internationaux attachés à la stabilité et au développement de la République centrafricaine.

Auteur de l’article : Agence-Presse

1 commentaire sur “Violences en République centrafricaine (19 décembre 2012)

    wa za to, soundjata

    (20 décembre 2012 - 9:07)

    J’ai exhorte les amis de centrafrique d’aider la population Centrafricaine à sortir de ce mauvaise passe qui ulcère le pays depuis une décennie.
    Les debat,les dialogues,les tables rondes;tous les issus de sortie de crise à été pister sans succés ,aider la Centrafrique c’est expulsé les dirigeants des differents fractions des rebelles qui operent sur le terrain, empêchant les paysans de vaquer et leur travaux champêtre ce rend les prix des denrèes alimentaires très chère
    La Centrafrique est doté de plusieurs résolutions qui n’ont pas encore trouvé de solution, de ce fait transformez les disponibilités de ce grand dialogue aux moyens militaires adéquats pour combattre ces envahisseurs.
    il est incocevable de donner des armes aux rebelles lybiens et syiens mais on s’abstient a aider pays de defendre son intégrité
    je vous laisse l’attitude d’apprécier ma modeste contribution.

Laisser un commentaire

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.