La Mini Famicom, nouvelle commercialisation de la console historique de Nintendo

Chris // 10 October 2016 

LIENS SPONSORISES
PHOTO DE La Mini Famicom, nouvelle commercialisation de la console historique de Nintendo
La Mini Famicom, nouvelle commercialisation de la console historique de Nintendo
LIENS SPONSORISES

La Mini Famicom, nouvelle commercialisation de la console historique de Nintendo > Très en vogue dans les années 1980, la Famicom était l’une des consoles les plus emblématiques et en vogue de la société Nintendo ; un véritable pas en avant dans le monde de la technologie.

En 1983 plus précisément, Nintendo inondait le marché Japonais avec la Famicom, une console que l’on connaîtra chez nous sous le nom de NES, pour Nintendo Entertainement System.

Avec pas moins de 500 000 exemplaires vendus sur le territoire Japonais en deux mois de commercialisation, le succès était largement au rendez-vous et était appuyé par une supériorité technique face à la concurrence.

En Europe, l’on pourra déjà découvrir la Nintendo Classic Mini dès le mois de novembre (déjà traitée dans nos lignes, et disponible en cliquant ICI ), mais c’est bien les Japonais qui pourront découvrir une nouvelle version d’une console phare de la période glorieuse de Nintendo, tout en affichant un design finalement moins morne que la Nintendo Classic Mini.

La Mini Famicom, nouvelle commercialisation de la console historique de Nintendo

Dans les faits donc, il n’existe aucune différence entre ces deux consoles, puisque toutes les deux sont la même console de Nintendo ; les seuls changements ; déjà à l’époque, nous viennent du nom et du design ; que chacun aimera à préférer.

La Mini Famicom, nouvelle commercialisation de la console historique de Nintendo

La Mini Famicom, nouvelle commercialisation de la console historique de Nintendo

Disponible en novembre au Japon pour un tarif de 5 980 Yens ; soit environ 52 euros, la Mini Famicom possède toutefois un avantage considérable face à la version que nous connaissons en Europe, aux États-Unis et au Canada, puisque cette dernière est livrée avec deux manettes ; la version disponible chez nous n’en comportant finalement qu’une seule.

En dehors de cela, nous n’avons rien à signaler, si ce n’est que la sélection de jeux (30 au total), soit, là encore, légèrement différente, notamment à cause de la cible principale, les Japonais.

Ainsi, l’on retrouve des titres comme Final Fantasy III, Atlantis no Nazo, Downtown Nekketsu Koshinkyoku: Soreyuke Daidundokai, NES Open Tournament Golf, mais aussi River City Ransom et Solomon’s Key. À noter que les férus d’import pourront également se la procurer.

Réseaux Sociaux

Tixup.com est, depuis 2007, une référence du web en Tunisie et dans certains pays francophones. Fort de son succès dans le milieu estudiantin, Tixup.com s'est orienté vers une population jeune d'étudiants et chefs d'entreprises avec l'actualité en Tunisie et de part du monde (France, Belgique, Canada, Maroc, Algérie).
Proposant une panoplie de services et ressources, le portail, tunisien à la base, s'est converti en premier lieu pour toucher le grand maghreb et par la suite, il s'est internationalisé avec des visiteurs et des membres de la France, la Belgique, le Canada et d'autres pays.
Finalement, Tixup.com a su s'imposer pour devenir une référence sur le web et est continuellment en évolution pour proposer de nouveaux services et ressources (vidéos, photos, guide de voyage, petites annonces, etc.)