La fuite de Belhassen Trabelsi et sa famille

Belhassen TrabelsiLe chauffeur de Belhassen Trabelsi, frère de l’époux du président déchu, a comparu devant le tribunal de première instance de Tunis pour répondre à son accusation d’“aider une personne recherchée à la fuite” et “importation de devise sans autorisation”. Le chauffeur du Yacht de Belhassen Trabelsi a été arrêté le 18 janvier sur les cotes tunisiens par l’armée de mer au bord du yacht “Sophia” appartenant au frère de Leila Ben Ali.

Lors de sa comparution devant le tribunal de première instance de Tunis, Ilyes Ben Rebah a témoigné qu’il est employé par Belhassen Trabelsi pour conduire son yacht “Sophia”. Il a déclaré que son employeur lui a demandé de faire le plein de carburant du yacht qui trouvait au port de Sidi Bou Said, le jeudi 13 janvier. Le lendemain, il est allé chez lui prendre une somme d’argent de 7300 DT qu’il cachait quand Belhassen Trabelsi lui a téléphoné en lui demandant de le rejoindre immédiatement pour une urgence au port, une fois sur place, il a trouvé Belhassen Trabelsi, sa femme, ses quatre enfants et leur accompagnatrice indonésienne.

Le commandant du yacht, Ilyes Ben Rebah, a assuré qu’il ne connaissait pas la destination quand le groupe a pris la mer, ajoutant que Belhassen Trabelsi lui a ordonné d’éteindre la radio et ne pas répondre à aucun appel sur son téléphone portable. Il a précisé que Belhassen était sur ses nerfs et avait un pistolet avec lui, ce qui lui a découragé à s’opposer aux ordres.

30 minutes après, Belhassen Trabelsi a demandé à son commandant de bord de se diriger vers le port de Trapani en Italie pour atteindre cette destination à 23h le jour même.

Ilyes Ben Rebah a déclaré que le lendemain, samedi 15 janvier, le frère de Leila s’est entretenu en téléphone avec plusieurs personnes avant qu’une voiture de location arrive au port de Trapani avec un chauffeur qui a emmené le groupe vers une destination qu’il ignore. Ce dernier a ajouté que Belhassen Trabelsi lui a remis une somme de 2700 euros avant de s’en aller.

Rappelons que Belhassen Trabelsi et sa famille se trouvent actuellement au Canada où il a demandé le statut de réfugié après que le certificat de résidence permanente lui a été retirée.

Notons que le yacht “Sophia” a été saisi par les autorités adéquates et que le commandant de bord, Ilyes Ben Rebah a été arrêté sur ordre du juge chargé de l’affaire.

Port de Sidi Bou Said - Tunisie
Port de Sidi Bou Said - Tunisie

Auteur de l’article : Ghaith J.

Manager Général du portail Tixup.com et directeur de la publication, passionné par les nouvelles médias, je prends part à l'aventure Tixup depuis la naissance du site.

1 commentaire sur “La fuite de Belhassen Trabelsi et sa famille

    saber

    (20 février 2011 - 12:01)

    pourquoi avoir arreter le capitaine alors qu’on sait bien qu’il a fait toutes les formalitees frontalieres pour quitter le territoire tunisien d’apres son livree professionelle des gens du mer ila bien un visa de sortie .S’il est responsable de la fuite de bel hassen trabelsi c’est toute l’appareil de l’etat qui est responsable puisque il a quitte le port en plein jour en sachant que le port est l’un des plus gardees et il est cituee entre deux palais presidentiels.
    fin de l’histoire c’est que les responsables essayent de cacher une veritee et cherchent un bouc emmissaire alors que le glorieus peuple tunisiens veut en fenir avec l’injustice et les magoulles prefabriquees.c’est deshonorant de jeter ces fautes sur un pere de famille qui n’a fait qu’appliquer les lois du trvail maritime selon le code numero “quarente et un”noter bien que personne ne savait que Benali allait quitter le pouvoir le quattorze au soir. Je connais toutte l’histoire de la fuite de belhassen et si vous voulez plus des informations contactez moi au 00216 96 45 19 37 ou par adresse email;et j’ai les preuves concretes que le capitaine n’as jamais depasser les lois en vigueure.

Laisser un commentaire