Lagocephalus sceleratus, un poisson non-mortel qui a tué deux personnes en 2007

Le ministère de l’agriculture et de l’environnement a annoncé que le poisson « lagocephalus sceleratus » qui a été découvert dernièrement le long des côtes d’Ajim (gouvernorat de Médenine) est un poisson toxique mais ne provoque pas la mort.

Selon le directeur général de la pêche et de l’aquaculture au ministère de l’agriculture, un seul poisson a été retrouvé au niveau des côtes tunisiennes, un poisson ayant pour poids 2,4 kg et sa longueur atteint 55 centimètres. Par ailleurs, il a précisé qu’aucun cas d’intoxication n’a été observé parmi les citoyens. Toutefois, il a mis en garde les pêcheurs contre la pêche de ce poisson et a invité les commerçant à ne pas le commercialiser.

Selon le ministère de l’Agriculture, la consommation de ce poisson provoque des complications qui différent d’une personne à une autre et selon les quantités digérées mais sans provoquer le décès”. Sa consommation provoque des complications qui diffèrent d’une personne à une autre et selon les quantités absorbées  mais “sans provoquer le décès.

Sauf qu’en 2007, ce poisson est passé de la mer rouge au Méditerrannée via le canal de Suez et a été retrouvé au large des îles grecques de Rhodes, Symi et la Crète. A l’époque, deux décès ont été constaté suite à l’ingestion de ce poisson à Israël…

Entre mortel ou non, la raison exige de ne pas consommer ce poisson…

Lagocephalus sceleratus
Lagocephalus sceleratus

Auteur de l’article : Ghaith J.

Manager Général du portail Tixup.com et directeur de la publication, passionné par les nouvelles médias, je prends part à l'aventure Tixup depuis la naissance du site.

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.