Arrestation du meurtrier du prêtre Marek Rybinsky

Nous venons d’apprendre, par nos confrères chez Attounissia.com.tn, qu’aujourd’hui les autorités  tunisiennes ont arrêté le coupable qui a égorgé le prêtre polonais, le Père Marek Mariusz Rybinsky. Ce jeune homme, travaillant dans l’école Salésienne de la Manouba qui s’est trouvé égorgé vendredi dernier à 10h du matin.

Selon les informations actuellement disponibles, le coupable travaille dans la menuiserie,  dans la même école de la même ville.

Le Père Marek Rybinsky
Le Père Marek Rybinsky

Le désaccord entre eux est apparu pour des raisons financières lorsque le prêtre n’a pas répondu aux demandes répétées de son ami de lui fournir de l’argent malgré l’incitation du menuisier.

Le refus du prêtre a enragé son ami et a pensé à la façon dont il devrait se venger.

Il s’est décidé de l’égorger profitant ainsi de l’état instable du pays pendant la période post révolution.

Beaucoup de  rumeurs circulaient à propos de l’assassinat du prêtre, cependant les autorités tunisiennes ont mis fin à cette  spéculation.

Le texte ci-dessus a été rectifié suite aux mystères qui ont entouré l’affaire du meurtre du Père Marek, les détails ont été révélés rapidement par le ministère de l’Intérieur pour rectifier tout malentendu ou erreur qui pourrait pousser à l’incompréhension des circonstances du meurtre.
Nous demandons à la famille de la victime d’accepter nos sincères condoléances.

Auteur de l’article : Emna B.

Responsable marketing et ergonomie, passionnée par l'écriture et les nouvelles technologie de l'information et de la communication, j'ai rejoint le navire Tixup.com au cours de sa deuxième année.

4 commentaires sur “Arrestation du meurtrier du prêtre Marek Rybinsky

    leo vogel

    (21 février 2011 - 18:17)

    C’est facile de trouver des pretextes , mais egorger ainsi une personne ne fait pas partie des traditions tunisiennes , de la Tunisie , pays de la douceur !
    De plus , avec une pareille accusation peut-etre créee de toutes pieces , ( les autorites trouvent toujours des échappatoires , comme lors de l’assassinat de l’eveque en Turquie), on peut dire que ce pretre a ete assassiné deux fois !

    tounsi hamza

    (21 février 2011 - 19:42)

    c’est plutot les snipers de soriati qui ont commi ce lache crime ,toujours pour semer la panique et confusion =une manipulation trés lache ,

    j’aime bien que les éditeurs filtrent bien les sources de ces intox ,

    Idem34

    (21 février 2011 - 22:05)

    Ces methodes sont souvent celle des agents du mossad avec leurs acolytes fanatiques démocrates et laïcs d’Europe et Usa

    Elys

    (21 février 2011 - 22:31)

    Ah quand même ! On y arrive.
    Tous les indices pointaient vers une affaire de ce type et un meurtre crapuleux. Ne serait-ce que la lettre reçue par l’école et sans doute rédigée par le jeune menuisier, véritable monument de sottise qui désignait ouvertement un ouvrier fréquentant l’école… Les policiers n’ont eu qu’à suivre les indices sans se fouler beaucoup pour lui mettre la main au collet, je suppose.

    La Tunisie est un pays comme les autres, avec des gens comme les autres qui pètent parfois un boulon ! Et il y a des faits divers tous les jours, certains pires que celui-là! Comme dans tous les pays du monde, sans exception !
    Il faut arrêter avec les exagérations, dans un sens comme dans l’autre.

Laisser un commentaire