Ramzi Bettibi

Les dessous de l’affaire de la grève de la faim de Ramzi Bettibi

Ramzi BettibiRamzi Bettibi, journaliste et reporter chez le journal électronique Nawaat.org est entrée dans une grève de la faim le 28 Mai 2012 suite à la confiscation de son caméra et un appareil photo lors de sa couverture du procès des assassins des martyrs du Kasserine, Thala, Kef et Kairouan.

Gardez la caméra mais donnez-nous la vérité”, a indiqué Ramzi Bettibi à plusieurs reprises.

La confiscation des deux appareils étaient la goute qui a fait déborder le vase. La grève de la faim de notre confrère chez Nawaat intervient suite à cette confiscation mais non pas dans le but de reprendre ses deux appareils. M. Bettibi, comme des milliers d’autres citoyens, appelle à la divulgation de la vérité quant à l’affaire des martyrs. Il revendique à ce que la vérité soit révélée et l’identité des snipers soit dévoilée au peuple ainsi que l’ouverture des audiences au public pour qu’il puisse voir les dessous de l’affaire des martyrs.

Parmi les points noirs de l’affaire des martyrs lors des événements du 17 décembre 2010 au 14 janvier 2011, l’absence d’une grande partie des enregistrements téléphoniques des communications entre les responsables du ministère de l’Intérieur et le ministère de la Défense.

Plusieurs militants et blogueurs ont rejoint la grève de la faim de Ramzi Bettibi, à l’exemple de Houssem Hajlaoui (Journaliste chez Nawaat.org), Yassine Ayari (blogueur), Lina Ben Mhenni, Azyz Amami (militant et blogueur) ainsi que la femme de M. Bettibi. Faut-il que le nombre des participants à la grève de la faim atteinte une centaine pour que les autorités réagissent et donnent une suite favorable à des revendications légitimes ?

Faut-il retirer l’affaire des tueries des martyrs de la révolution de la justice militaire et composer un corps magistral spécial pour s’occuper d’une affaire primordiale pour la justice transitionnelle ?

Note de la rédaction: Toute l’équipe de Tixup.com exprime son entière solidarité avec Ramzi Bettibi et s’allie à ses revendications.

Ramzi Bettibi
Ramzi Bettibi

Auteur de l’article : Ghaith J.

Manager Général du portail Tixup.com et directeur de la publication, passionné par les nouvelles médias, je prends part à l'aventure Tixup depuis la naissance du site.

3 commentaires sur “Les dessous de l’affaire de la grève de la faim de Ramzi Bettibi

    Frunbi

    (6 juin 2012 - 10:45)

    Note de la rédaction: Toute l’équipe de Tixup.com exprime son entière solidarité avec Ramzi Bettibi et s’allie à ses revendications.
    Quand on voit la subjectivité de vos articles et votre acharnement eternel contre les memes personnes on se pose la question si vos redacteurs ne sont pas en grève de fain depuis x temps 🙂
    Une grève de faim est-ce une solution pour un journaliste à qui on a confisqué son appareil photo?
    Bientot on lira: Je me suis fait volé mon portable dans le metro, je vais entamer une grève de faim lol

    Ghaith J.

    (6 juin 2012 - 13:54)

    A priori, vous avez lu l’article en diagonal Monsieur. La grève de la faim n’est pas pour les deux appareils mais la vérité quant aux assassins des martyrs, c’est pour « votre droit » à une information claire et crédible, pour votre droit à l’accès à l’information.

    Frunbi

    (6 juin 2012 - 15:43)

    Meme si je lis l’article de bas en haut ça ne changera pas mon avis, les journaleux, qui dans le temps ecrivaient ce qu’on leur dictait les yeux bandés se sont transformés en si peu de temps en robins de bois et ont appris une nouvelle habitude qui est la grève de faim.Vous n’avez pas honte?
    Si on ne lui aurait pas confisqué ses appareils photo aurait-il commencé cette grève? je m’en doute.

Laisser un commentaire

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.