matraquage - manifestation 3 avril 2012

Tunisie: Matraquage devant le ministère des Droits de l’Homme

matraquage - manifestation 3 avril 2012Lors d’un sit-in organisé par les familles des martyrs et blessés de la révolution devant le ministère des Droits de l’Homme et de la Justice Transitionnelle, les manifestants ont dû faire face aux matraques des forces de l’ordre, selon plusieurs témoignages.

Certains manifestants ont été tabassés ce qui a nécessité leur transport aux urgences alors que d’autres s’étaient évanouies à cause des coups et la violence.

Après la violence perpétrée sur les manifestants à l’intérieur du ministère le 27 mars dernier, voici qu’une deuxième fois que les familles des martyrs et blessés venues revendiquer leur droit à une prise en charge par l’État se font tabasser.

Des bombes de gaz lacrymogène auraient été utilisées selon certaines déclarations de personnes sur les lieux et des arrestations auraient eu lieu.

Pour le moment, le ministère n’a fait aucune déclaration quant à ces agressions.

Auteur de l’article : Ghaith J.

Manager Général du portail Tixup.com et directeur de la publication, passionné par les nouvelles médias, je prends part à l'aventure Tixup depuis la naissance du site.

2 commentaires sur “Tunisie: Matraquage devant le ministère des Droits de l’Homme

    sousou

    (3 avril 2012 - 15:57)

    C EST HONTEUX DE CONSTATER DE TELLES DÉRIVES SÉCURITAIRES DEVANT CE PSEUDO MINISTRE DES DROITS DE L HOMME.C EST UNE MASCARADE DE PLUS SIGNE PAR UN GOUVERNEMENT QUI PRATIQUE LA POLITIQUE DU DEUX POIDS DEUX MESURES.EN EFFET IL Y A UNE SEMAINE TOUT LE MONDE A RELEVÉ LA PASSIVITÉ AVEC LAQUELLE LA POLICE A GÉRÉ LES DÉBORDEMENTS SAUVAGES DES ILLUMINES CONTRE LES HOMMES DE THÉÂTRE SUR L AVENUE BOURGUIBA. ALORS QU ON ARRÊTE CE CHARIVARI.

    Frunbi

    (3 avril 2012 - 16:28)

    Je vais être un peu cruel mais c’est ce que je pense.
    Devrions-nous donner de l’argent aux familles des martyrs et des blessés?
    Le martyr allah yarhmou nchallah fil janna et le blessé s’est sacrifié pour son pays et je pense qu’il ne devrait pas attendre que son pays lui rende le service.
    Le gouvernement a malgré tout promis de les indemniser et de les envoyer s’hospitaliser en Europe, ne devraient-ils pas rester chez eux à attendre qu’on leur verse la somme d’argent dans leurs comptes en banque tranquillement?

Laisser un commentaire