Seif al Islam Kadhafi

Libye: Agression contre Seif Al-Islam Kadhafi par les libyens

Le fils du défunt leader libyen Mouammar Kadhafi, Seif Al-Islam Kadhafi, soupçonné de crimes contre l’humanité, a été agressé physiquement en détention à Zenten, 180 km au sud de Tripoli, selon le bureau de la défense de la Cour pénale internationale.

M. Kadhafi a été agressé physiquement, a déclaré à l’AFP Xavier-Jean Keïta, conseil principal au Bureau du conseil public pour la Défense (OPCD) de la CPI, chargé notamment de garantir les droits de la défense : il souffre en outre d’importants maux de dents dus à l’absence de soins dentaires.

Il a été totalement mis en isolement, et n’a pu recevoir que des visites d’officiels libyens et des autorités libyennes de poursuites, a ajouté la même source, selon laquelle l’OPCD, chargé par la CPI d’assister Seif Al-Islam, n’a pu le rencontrer qu’une seule fois.

La Cour avait demandé mercredi à la Libye, pour la deuxième fois, de lui remettre immédiatement Seif Al-Islam. Les juges de la Cour avaient précédemment rejeté une première requête de la Libye demandant le report du transfert de Seif Al-Islam afin qu’il puisse être jugé à Tripoli.

La CPI avait lancé le 27 juin un mandat d’arrêt contre Seif Al-Islam, 39 ans, arrêté le 19 novembre dans le sud de la Libye.

Détenu depuis à Zenten, il est soupçonné de crimes contre l’humanité commis depuis le 15 février lors de la répression de la révolte populaire, qui s’est transformée en guerre civile.

Seif al Islam Kadhafi
Seif al Islam Kadhafi lors de son transfet à Zenten

Auteur de l’article : Ghaith J.

Manager Général du portail Tixup.com et directeur de la publication, passionné par les nouvelles médias, je prends part à l'aventure Tixup depuis la naissance du site.

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.