Crise financière: Top 5 des documentaires et films

Une des raisons derrière le mouvement de protestation “Occupy Wall Street” est le mépris flagrant du secteur financier américain vis-à-vis des formes les plus basiques de l’éthique. L’incapacité du gouvernement américain à tenir en laisse les banques et à les empêcher de foutre en l’air des trillions de dollars du jour au lendemain a poussé le citoyen américain à sortir dans la rue et crier sa frustration et son désespoir.

Crise FinancièreLes crises financières depuis les dérégulations de Reagan et sa politique de laisser-faire se multiplient et gagnent en gravité. Chaque crise est encore plus plaquante et accablante que celle qui la précède alors que les responsables s’en sortent avec de plus en plus de richesses.

La réponse simple quant à la question : “Qu’est-ce qui crée une crise financière ?” serait: Un manque de contrôle du gouvernement sur les activités de l’industrie financière et la corruption des acteurs de cette industrie. Une autre plausible explication est que, tandis que les autres secteurs tel que l’informatique doivent leur expansion à de véritables innovations et inventions, le secteur financier doit son expansion à une bulle d’intérêts qui ne peut que s’effondrer le moment venu.

Mais il est quand même plus intéressant de voir de plus près, et de façon plus détaillée, comment les choses se sont jouées. Depuis quand les banques étaient-elles capables de faire ce que bon leur semblent ? Comment se fait-il que personne n’a pu rien faire pour empêcher la bulle des Subprimes de se former ? Que faisait le gouvernement américain ? Que faisaient les autres gouvernements ? Que faisait le FMI ?

Tixup.com est en train d’élaborer un dossier sur la crise financière mais en attendant, voici une liste des cinq meilleurs films et documentaires qui expliquent au mieux la crise financière qui a marqué notre ère, la crise des Subprimes.

Le meilleur documentaire sur la question: Inside Job (2010)

Crise Financière - Inside JobPendant le long du documentaire, le narrateur (Matt Damon) raconte l’histoire de la crise en remontant jusqu’à la première signature présidentielle permettant aux banques de se risquer dans des investissements et des activités irresponsables pendant que l’interviewer (Charles Ferguson aussi réalisateur) pose des questions implacables confrontant les différentes personnes ayant un lien avec l’effondrement de l’économie en 2008.

Inside Job est un documentaire aussi perspicace que désolant démontrant que la cupidité réelle dépasse de loin celle des personnages les plus loufoques des contes. Ce documentaire (Oscar du meilleur documentaire) expose directement les gens cachés derrière cette catastrophe et, pire, qui ne sont toujours pas sanctionnés.

Le meilleur film sur la question: TooBig to Fail (2011)

Crise Financière - Too Big To FailToo Big to fail est une expression américaine décrivant les conglomérations multinationales qui sont devenues tellement énormes qu’elles ne doivent en aucun cas faire faillite. Historiquement cette expression concernait les banques avant que la notion ne s’étende jusqu’aux autres Goliaths des autres secteurs.

Ce téléfilm (HBO) réussit à captiver l’audience même si l’action consiste à regarder des hommes en costards sobres se parlant en téléphone. Mais sa vraie prouesse est que même si c’est un film, et donc une dramatisation de la réalité, il a réussi à s’échapper de l’ennui tout en restant largement correct.

La reconstitution des coulisses des plus grands gouvernements du monde est le plus qu’apporte Too Big to Fail.

 Le documentaire que tout le monde aurait dû regarder depuis longtemps: In Debt we Trust (2006)

Crise Financière - In Debt We TrustPour la majorité mondiale, la crise de 2008 était un tsunami surgi de nulle part et frappant sans aucun avertissement les économies des pays développés, Danny Schechter (Réalisateur) est parmi les rares qui regardaient ce tsunami arriver. Son documentaire explore le concept de “Financiarisation”, terme glamour cachant derrière l’émergence du fameux complexe dette-crédit. Autrement, le complexe responsable de la bulle des Subprimes. Plus encore, le documentaire examine la relation confuse et opaque entre le Congress américain et le secteur financier. La mélancolie de voir les timides pressentiments de l’auteur se concrétiser deux ans plus tard est présente, il nous a prévenu.

Le documentaire des sentiments: Capitalism : A Love Story (2009)

Crise financière - Capitalism : A Love StoryMichael Moore n’est plus inconnu. Depuis son blockbuster qu’était Bowling For Columbine, Michael Moore est devenu le preux chevalier, le mousquetaire de la classe moyenne américaine devenant de plus en plus pauvre. En faisant pleurer les spectateurs en leurs montrant les victimes pour ensuite les faire rager contre des portraits diaboliques des responsables, Moore délaisse souvent la neutralité au profit de la dénonciation et l’engagement. Un documentaire n’ajoutant rien de bien nouveau à l’histoire mais qui sert surtout au besoin d’haïr davantage les banquiers, qui deviennent de plus en plus riche tandis que nous devenons de plus en plus pauvre.

Crise Financière - We All Fall DownLe documentaire aux potentiels: We All Fall Down : The American Mortgage Crisis (2009)

We All Fall Down est un documentaire faisant le résumé de la crise tout en lui trouvant des racines allant jusqu’à la grande dépression de 1929. Les interviews avec les acteurs et différentes personnes de Wall Street sont entrecoupées avec de vraies histoires désolantes de pertes et de dettes. Ce documentaire aurait pu faire mieux mais aide surtout ceux qui ne connaissent pas les responsables de la crise à avoir les noms de ces derniers.

Auteur de l’article : Dhia Agrebi

Laisser un commentaire