Le boom du jeu vidéo en ligne : un divertissement addictif

La Rédaction // 1 October 2014 

LIENS SPONSORISES
PHOTO DE Le boom du jeu vidéo en ligne : un divertissement addictif
Jeu vidéo The Crew
LIENS SPONSORISES

Les chiffres ne trompent pas : selon une infographie réalisée par Brand Engage, ce sont environ 30 millions de français qui s’adonnent chaque jour à leurs jeux préférés en ligne, soit 20 millions de plus qu’en l’an 2000. La faute à quoi ? Au boom des jeux par navigateur MMO (jeu en ligne massivement multijoueur) et aux applications mobiles bien sûr ! Mais pourquoi ces jeux nous rendent-ils complètement addicts (voir gagas) ? Lumières sur un phénomène plus commun que le commun des mortels, car qu’ils soient réels ou virtuels, l’addiction aux jeux est loin d’être une nouveauté.

Le jeu par navigateur est de plus en plus attractif au profit des jeux matérialisés (Playstation, Wii, xBox) et ce pour plusieurs raisons : les graphismes sont toujours plus beaux, le gameplay plus agréable et surtout l’inscription est entièrement gratuite.

Le jeu par navigateur – si t’arrêtes en cours de route, tu meurs

Pour les jeux de simulation tels que Travian ou Grepolis – disponibles sur cette plateforme de jeux en ligne – vous êtes respectivement chef d’un peuple et dieu d’une nation. Si vous voulez avancer dans le jeu, il est essentiel de gagner des batailles contre vos ennemis tout en créant des alliances pour prouver que vous êtes le plus fort. Les jeux en ligne sont exigeants car pour avancer il est primordial d’y jouer chaque jour afin d’espérer obtenir une place importante au sein de la communauté et de gagner en influence. On pourrait alors en conclure que le sentiment addictif nait de l’ivresse du pouvoir qui grandit au fur et à mesure du déroulement de ces jeux sans fin et du plaisir éphémère qu’ils procurent. Mais le Figaro.fr cite également d’autres facteurs à cette dépendance : le fait de s’identifier avec son propre personnage mais aussi l’intégration et la reconnaissance acquise au sein d’une communauté, notamment dans une société devenue hyper individualiste.

Jeux mobiles – tue le temps avec des petits animaux mignons et des bonbons

Vous êtes dans le métro, sur la cuvette des toilettes, attendez le bus, la fin des publicités à la TV ou votre copine en retard. Dès que vous avez un moment d’ennui, hop ! Vous sortez déjà votre smartphone d’un geste automatique pour vous concentrer sur la partie de votre jeu préféré 2048 ou de Candy Crush. Selon l’article des Inrocks « Candy Crush Saga : les dessous d’une addiction », un interrogé réplique : « C’est aussi compliqué d’arrêter Candy Crush que la clope ».

Et pourtant il s’agit d’un simple casse-brique de la même trempe que Tetris. D’après le concepteur de jeux vidéo Emmanuel Gardiola, les bonbons casse-tête feraient naître de la frustration chez le joueur pour l’inciter à acheter des points bonus, notamment pour le sortir des différentes impasses qui se présentent à lui. En ce qui concerne Angry Birds, même combat : les petits oiseaux au mono sourcil et les cochons rigolards font toujours plus d’adeptes.

A quand le vaccin anti-angrybirdsien et anti-candycrushien ?

Jeu vidéo The Crew

Jeu vidéo The Crew

Réseaux Sociaux

Tixup.com est, depuis 2007, une référence du web en Tunisie et dans certains pays francophones. Fort de son succès dans le milieu estudiantin, Tixup.com s'est orienté vers une population jeune d'étudiants et chefs d'entreprises avec l'actualité en Tunisie et de part du monde (France, Belgique, Canada, Maroc, Algérie).
Proposant une panoplie de services et ressources, le portail, tunisien à la base, s'est converti en premier lieu pour toucher le grand maghreb et par la suite, il s'est internationalisé avec des visiteurs et des membres de la France, la Belgique, le Canada et d'autres pays.
Finalement, Tixup.com a su s'imposer pour devenir une référence sur le web et est continuellment en évolution pour proposer de nouveaux services et ressources (vidéos, photos, guide de voyage, petites annonces, etc.)