Raphaël Dinelli envisage de faire “Paris New York” à bord d’un avion « zéro carbone »

L’aventurier français Raphaël Dinelli envisage de traverser l’Atlantique en 2015 à bord d’un avion alimenté uniquement par des algues et du soleil.

Dinelli, 44 ans, un marin français bien connu, a conçu un avion non-polluant, appelé EraoleIl espère qu’il sera le premier avion qui ne laissera aucune empreinte carbone en vol.

Afin de combiner ses deux passions pour l’innovation et l’aventure, Dinelli envisage d’imiter Charles Lindbergh – le plus célèbre des pionniers de l’aviation – et voler à bord d’un avion encore non bâti à travers l’Atlantique.

“Je veux essayer ce que Charles Lindbergh a fait en 1927, à savoir traverser l’Atlantique en solitaire et sans escale. Si je réussis, ce sera le premier vol transatlantique dans l’histoire sans empreinte carbone”, a déclaré l’aventurier au quotidien Le Figaro.

L’avion, Eraole, sera de 8 mètres de long avec une envergure de 14 mètres et en fibre de carbone. Il pèsera 750 kg. Les panneaux solaires génèrent 25 pour cent de son énergie, estime Dinelli.

Les micro-algue, neutres en carbone pour un vol de 50 heures environ à travers l’Atlantique, Dinelli et son équipe ont calculé que les batteries seraient trop lourdes. Ils envisageaient l’idée d’utiliser l’hydrogène, mais ils ont décidé que ce serait de faire de l’avion une “bombe” potentielle.

 Eraole avec laquelle Raphaël Dinelli envisage de traverser l'Atlantique
Eraole avec laquelle Raphaël Dinelli envisage de traverser l’Atlantique

Auteur de l’article : Anas.T

Laisser un commentaire