L’Espagne a amendé Google pour infraction à la loi des données

L’Espagne a ordonné à Google de payer une amende de 900 000  sur fond de violations de la vie privée.

L’agence de protection des données du gouvernement espagnol a accusé Google de trois infractions à la loi nationale de protection des données personnelles. La société n’a pas donné suffisamment d’informations sur les données des utilisateurs qui ont été collectées, et comment elles ont été utilisées, selon un communiqué du gouvernement.

“Google recueille et traite les informations personnelles illégalement”, a déclaré l’agence.

L’amende n’est que de petits haricots pour le géant américain, mais la décision du gouvernement espagnol reflète une préoccupation croissante en ce qui concerne la collecte et l’utilisation des données personnelles, qui sont généralement stockées en cloud. L’utilisation du cloud permet aux données d’être stockées à distance, donnant aux individus peu de contrôle sur leur nature, et en combien de temps les renseignements personnels seront cloisonnés.

Google s’est “engagé pleinement avec l’agence espagnole de protection des données tout au long de ce processus pour expliquer notre politique de confidentialité et comment ça nous permettait de créer des services plus simples, plus efficaces, et nous allons continuer à le faire”, a déclaré un porte-parole de l’entreprise. “Nous éplucherons leur rapport de près pour déterminer les prochaines étapes.”

En mars 2012, Google a changé sa politique de confidentialité, qui lui permet de suivre et de recueillir des données sur les activités de l’utilisateur à travers ses plates-formes et services, qui comprennent l’e-mail, la recherche sur Internet et You Tube, entre autres.

Google amendé par l'Agence espagnole de protection des données
Google amendé par l’Agence espagnole de protection des données

Auteur de l’article : Donia

Laisser un commentaire