Google rejette le programme de reconnaissance faciale destiné à Google Glass

Donia // 20 December 2013 

LIENS SPONSORISES
PHOTO DE Google rejette le programme de reconnaissance faciale destiné à Google Glass
programme de reconnaissance faciale développé par l'entreprise Lambda
LIENS SPONSORISES

L’entreprise Lambda Labs a développé un programme de reconnaissance faciale et a mis en ligne la démonstration d’une application principalement destinée à Google Glass. Google se désintéresse de ce programme en prétendant qu’il est nuisible à l’égard de la vie privée.

La société Lambda Labs, a mis en ligne une vidéo exposant une application spécialement prédestinée à Google Glass. Cette spécialiste dans la reconnaissance faciale a développé une application baptisée FaceRac.

FaceRec capte une image d’un individu, la confronte avec une base de données préalablement constituée de visages identifiés ultérieurement puis offre des informations sur cette image prise.

L’application désigne le nom, l’âge et l’activité de la personne correspondante à l’image.  FaceRec peut également fournir d’autres données sur cette personne.

Malgré l’intérêt porté à Google, le moteur ne dédaigne aucune attention au programme. Google estime que FaceRec peut porter préjudice à la vie privée, c’est pourquoi il  ne souhaite pas et ne compte pas développer cette catégorie de programme. Donc il est clair que ce programme n’est pas cautionné par Google.

Invalidé par Google, FaceRec n’est  téléchargeable manuellement que du site de la société Lamba Labs.

Par contre, l’invalidité de Google ne stoppe pas l’entreprise dans son élan. Celle-ci va très prochainement commercialiser sa casquette dotée d’une caméra. Cette nouveauté est baptisée Lambda Hat.

FaceRec ne correspond pas à Google Glass

FaceRec ne correspond pas à Google Glass

 

Réseaux Sociaux

Tixup.com est, depuis 2007, une référence du web en Tunisie et dans certains pays francophones. Fort de son succès dans le milieu estudiantin, Tixup.com s'est orienté vers une population jeune d'étudiants et chefs d'entreprises avec l'actualité en Tunisie et de part du monde (France, Belgique, Canada, Maroc, Algérie).
Proposant une panoplie de services et ressources, le portail, tunisien à la base, s'est converti en premier lieu pour toucher le grand maghreb et par la suite, il s'est internationalisé avec des visiteurs et des membres de la France, la Belgique, le Canada et d'autres pays.
Finalement, Tixup.com a su s'imposer pour devenir une référence sur le web et est continuellment en évolution pour proposer de nouveaux services et ressources (vidéos, photos, guide de voyage, petites annonces, etc.)