Les chercheurs de Microsoft expérimentent un soutien-gorge intelligent

Les chercheurs de Microsoft travaillent sur un soutien-gorge équipé de capteurs permettant de contrôler l’humeur de la personne qui le porte. L’objectif est principalement de mesurer le stress.

Pièce de lingerie typiquement féminine, le soutien-gorge est actuellement au cœur d’une expérience : équipé d’un électrocardiogramme, d’un gyroscope, d’un accéléromètre et d’une connectique Bluetooth, l’accessoire intelligent fonctionne à l’aide d’une application smartphone. L’objectif de l’ensemble est de permettre de prévenir les fringales liées au stress, et donc d’empêcher la personne de trop manger lorsqu’elle est émotionnellement affectée.

Les femmes ne sont bien évidemment pas les seules à être sujettes aux fringales, mais les chercheurs expliquent avoir trouvé dans le soutien-gorge le dispositif idéal pour leur expérience, en raison de sa proximité avec le cœur, et de la facilité d’y intégrer les capteurs nécessaires à la mesure du stress. Des dispositifs pour homme ont été testés mais ont donné des résultats moins probants, expliquent les scientifiques dans un long article.

La technologie a été testée par plusieurs femmes, qui ont vu leurs émotions analysées toutes les 6 heures durant 4 jours. « Il était très fastidieux pour les participantes de porter nos prototypes, car il faut les recharger toutes les 3 à 4 heures » explique Asta Roseway, chercheuse chez Microsoft en charge du projet.

A priori, le soutien-gorge connecté ne devrait pas faire une entrée fracassante dans les boutiques de lingerie, même si l’idée initiale pourrait être exploitée d’une manière différente à l’avenir par les chercheurs de Microsoft.

Les chercheurs de Microsoft expérimentent un soutien-gorge intelligent
Les chercheurs de Microsoft expérimentent un soutien-gorge intelligent

Auteur de l’article : Samy

Laisser un commentaire

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. Apprenez comment les données de vos commentaires sont utilisées.