MAVEN : La NASA souhaite comprendre pourquoi Mars a perdu la majorité de son atmosphère

Selon la Nasa, l’atmosphère martienne s’est échappée dans l’espace à la suite d’un changement climatique majeur.

La Nasa s’apprête à lancer le 18 novembre une sonde, Maven, dans la haute couche atmosphérique de la planète Mars afin de mieux comprendre les raisons de la disparition de la plus grande partie de son atmosphère de cette planète.

Le programme viendra en complément des travaux actuellement réalisés ou en cours via les sondes Curiosity, Opportunity et Spirit à la surface de Mars.

Si les modules robotisés au sol ont permis d’établir un historique de l’activité de la planète et mis à jour l’existence d’une période propice à la formation d’une forme de vie, la NASA souhaite aujourd’hui savoir comment ces conditions ont pu changer pour proposer la planète stérile que l’on connaît aujourd’hui, et pourquoi pas également, à quel moment cela s’est produit.

Selon les découvertes réalisées, Mars avait autrefois une atmosphère plus épaisse et propice à la présence d’eau à sa surface. Suite à un changement important dont on ignore l’origine et la nature, la majeure partie de son atmosphère se serait échappée dans l’espace il y a 4 milliards d’années.

MAVEN devrait plonger à 150 km du sol martien pour effectuer les analyses les plus basses, avant de remonter jusqu’à 6000 km pour couvrir l’ensemble des couches de l’atmosphère de la planète.

MAVEN : la sonde qui cherche à percer les secrets de l'atmosphère de Mars
MAVEN : la sonde qui cherche à percer les secrets de l’atmosphère de Mars

Auteur de l’article : Samy

Laisser un commentaire