La Tunisie rate le prix Nobel de la Paix 2011

Leena Ben Mhenni
Leena Ben Mhenni

Le prix Nobel de la Paix 2011 a échappé aux deux candidates tunisiennes : le blogueuse Leena Ben Mhenni et l’avocate Radhia Nasraoui. Nos deux militante tunisienne n’ont finalement pas été retenues pour le plus glorieux des prix internationaux. Le cauchemar de leurs détracteurs n’a pas vu la lumière, ils peuvent ainsi dormir tranquilles ce soir-ci. Ce n’est malheureusement pas chaque année qu’un candidat tunisien pourrait être retenu de nouveau dans la sélection.

241 candidats dont 53 organisations ont été nominés pour le prix de cette année d’une valeur de 1.5 millions de dollars.

Radhia Nasraoui
Radhia Nasraoui

Le prix Nobel de la paix 2010 été remis symboliquement, au dissident chinois Liu Xiaobo, le défenseur chinois des droits de l’homme. L’année 2011 a rendu hommage aux femmes. Le prix a été décerné conjointement à Ellen Johnson Sirleaf, présidente du Liberia, Leymah Gbowee, militante libérienne responsable de l’organisation du mouvement pacifiste « Women of Liberia Mass Action for Peace » et Tawakkul Karman, activiste yéménite fondatrice en 2005 du groupe « Femmes journalistes sans chaînes ».

De leur côté, la plupart des experts avaient fait des acteurs du Printemps arabe les favoris de cette édition Nobel, mais le président du comité Nobel, Thorbjoern Jagland, avait une autre vue, il a orienté les regards dans une autre direction. “Le prix Nobel de la paix 2011 est un lauréat ‘très rassembleur ‘ mais n’est pas nécessairement à chercher du côté du Printemps arabe”, estimait-il.

Auteur de l’article : Farouk Touzi

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.