La harceleuse d’Alec Baldwin condamnée à six mois de prison

Une femme canadienne a été reconnue coupable de harcèlement criminel sur l’acteur américain Alec Baldwin et a été condamnée à six mois de prison.

L’actrice Geneviève Sabourin, 41 ans, a été reconnu coupable de harcèlement criminel, tentative d’harcèlement, de harcèlement et de tentative d’outrage au tribunal.

Le jugement à New York est venue un jour après Geneviève Sabourin a été condamné à 30 jours de prison pour outrage au tribunal.

Alec Baldwin, 55 ans, a témoigné au cours du procès que Geneviève Sabourin l’avait assiégé par des appels et des courriels téléphoniques non désirés.

Il a nié avoir eu une relation avec la femme et l’a accusé de lui faire, et son épouse Hilaria, un acharnement et un harcèlement «dangereux».

L’acteur a déclaré qu’il avait rencontré Geneviève Sabourin au cours d’un déjeuner avec un ami commun en 2000 quand il a fait un film à Montréal.

Il a dit qu’il l’avait rencontrée en 2010 pour lui offrir ses conseils pour sa carrière. Selon Geneviève Sabourin,après  cette réunion l’acteur a couché avec elle.

L’actrice a dit qu’elle avait simplement voulu avoir des explications car il ne voulait plus la voir depuis leur prétendue brève romance.

Le juge Thomas Mandelbaum a déclaré jeudi qu’elle n’avait pas le droit de poursuivre le contact avec la star qu’elle savait qu’il serait jugé importun de le faire.

Sabourin a insisté sur le faite qu'elle et Baldwin avait été amoureux
Sabourin a insisté sur le faite qu’elle et Baldwin avait été amoureux

Auteur de l’article : Samy

Laisser un commentaire