Amani Souissi dénonce la neutralité des gendarmes devant son agresseur

Un individu a sauvagement agressé la chanteuse tunisienne, Amani Souissi, le mercredi 28 décembre au niveau du péage de Mornag.

Lors d’une intervention sur les ondes de la radio Shems Fm, l’artiste tunisienne a déclaré que son agresseur a brisé une vitre de sa voiture avant de se donner à une agression sur la jeune tunisienne. Victime d’un violent choc nerveux au niveau de la tête et de la nuque, Amani Souissi a été transportée à l’hôpital pour recevoir les soins pertinents à sa condition.

Amani Souissi, encore sous le choc, a dénoncé la neutralité des gendarmes qui sont restés de marbres devant son agresseur, selon sa déclaration.

Amani Souissi
Amani Souissi

Auteur de l’article : Emna B.

Responsable marketing et ergonomie, passionnée par l'écriture et les nouvelles technologie de l'information et de la communication, j'ai rejoint le navire Tixup.com au cours de sa deuxième année.

Laisser un commentaire