Après le Tour de France, voici le parcours du Tour du Danemark 2016

Après le Tour de France, voici le parcours du Tour du Danemark 2016

Après le Tour de France, voici le parcours du Tour du Danemark 2016 > Toujours en pleine période de cyclisme, le Tour du Danemark propose une belle alternative aux coureurs n’ayant pas réussi à se libérer ; ou ne voulant pas se présenter, pour le Tour de France.

Bien que moins intense dans son déroulement, le Tour du Danemark reste classé en 2.HC, offrant ainsi de nombreux points pour le vainqueur du Tour. Se déroulant entre le Tour de France et le Tour d’Espagne, le Tour du Danemark est un parfait condensé de ce que l’on peut retrouver sur ces deux Tours, des lignes droites et de belles montagnes.

Au palmarès global, rares sont les non-Danois à avoir réussi à s’imposer ici ; les plus grands préférant les Tours les plus disputés, les nouvelles références du cyclisme ont alors le loisir de disputer une course par étapes sur quelques jours, de quoi gagner en performance, mais également en expérience.

Parmi les vainqueurs les plus connus du Tour du Danemark, l’on retrouve le Suisse Fabian Cancellara en 2006, ou encore Simon Gerrans, plus récemment, en 2011. Depuis 2014 maintenant, chaque édition du Tour du Danemark est remportée par un coureur Danois ; l’année 2016 confirmera-t-elle l’adage jamais deux sans trois ?

Après le Tour de France, voici le parcours du Tour du Danemark 2016

Pour réussir à s’imposer au Tour du Danemark 2016, les coureurs vont devoir rivaliser tout au long des cinq journées qui composent le tracé global.

Après le Tour de France, voici le parcours du Tour du Danemark 2016
Après le Tour de France, voici le parcours du Tour du Danemark 2016

Pour l’édition 2016, le Tour du Danemark se veut d’une longueur totale de 750 kilomètres, répartis en cinq étapes bien distinctes. Outre l’avant-dernière étape du Tour du Danemark d’une longueur très faible (20 kilomètres), les autres étapes composant le Tour peuvent largement valoir le détour.

Après la mise en bouche de la première journée et ses 200 kilomètres au total, le Tour du Danemark poursuit son chemin dans les terres plus reculées, tout en mettant en avant certaines ascensions parfois salvatrices pour les coureurs et les aspirants au titre à la fin des cinq journées.

Lors de la troisième journée par exemple, les coureurs vont devoir soutenir leurs efforts pour ne pas sombrer sur certaines côtes. Si le spectaculaire paysage est de la partie, les pourcentages des ascensions le sont tout autant ; par endroit, les montées peuvent atteindre plus de 11 %, ne laissant que peu de chances aux moins préparés des cyclistes.

Auteur de l’article : Chris

Laisser un commentaire

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.