Le Tour de Californie et le Tour de Norvège offrent de beaux paysages avant le Tour de France

Le Tour de Californie et le Tour de Norvège offrent de beaux paysages avant le Tour de France

Le Tour de Californie et le Tour de Norvège offrent de beaux paysages avant le Tour de France > Bien qu’en cyclisme, certaines épreuves ne sont pas encore au sommet de la hiérarchie, elles parviennent toutefois à offrir des paysages enchanteurs et des courses, assez incroyables où de grands noms se donnent rendez-vous.

Comme c’est par exemple le cas pour le Tour de Californie. Ici, l’on retrouve une course par étapes tout ce qu’il y a de plus classique, dont la première édition a vu le jour en 2006 ; grâce à la participation de nombreuses équipes ProTour et à sa côte, le Tour de Californie est un rendez-vous presque immanquable.

Classé en 2HC, le Tour de Californie offre donc une course par étapes qui se veut difficile, où de nombreux points sont à prendre pour le vainqueur ; dans les faits, le Tour de Californie est alors bien plus important pour un coureur, que la majestueuse Classique de la Flèche Ardennaise par exemple.

En 2016, le constat ne trompe pas et l’on retrouve encore une fois un parcours dans l’ensemble équilibré, mais qui se veut plus compliqué que les dernières années. En 2016, le Tour de Californie offre une étape à ne manquer sous aucun prétexte et possédant un dénivelé de plus de 2 600 mètres ; de quoi égayer sans cesse le spectacle.

Le Tour de Californie et le Tour de Norvège offrent de beaux paysages avant le Tour de France

Là où le Tour de Californie ne déçoit aucunement, c’est bien sur les équipes et les coureurs engagés. Au fil des ans, de grands noms se sont bousculés au classement général et seront sortis victorieux de cette longue semaine de course, comme Christopher Horner, Tejay Van Garderen, Bradley Wiggins, ou encore Peter Sagan, en 2015.

Le Tour de Californie et le Tour de Norvège offrent de beaux paysages avant le Tour de France
Le Tour de Californie et le Tour de Norvège offrent de beaux paysages avant le Tour de France

De son côté, le Tour de Norvège est classé en 2.1, ce qui signifie qu’il offre moins de points que le Tour de Californie et voit sa difficulté bien plus réduite. Cependant, les paysages traversés valent amplement le détour que l’on peut faire ici pendant quelques journées de course.

Dans le Tour de Norvège 2016, trois des cinq étapes programmées mettent en avant les sprinteurs, tandis que deux étapes permettraient, à ceux visant la victoire finale, de s’illustrer en proposant de nombreux reliefs, sans pour autant être insurmontables.

Au fil des ans, l’on retiendra surtout les succès d’Edvald Boasson-Hagen deux années consécutives, en 2012 et 2013, ce qui lui permet de détenir le record de victoires ici ; chose plus compréhensible lorsque l’on sait que ce Tour de Norvège est assez récent puisqu’il date de 2011 et fête son grand retour après une dernière édition en 1992. Dans tous les cas, le Tour de Californie et le Tour de Norvège offrent de très beaux paysages avant de retourner vers le centre de l’Europe et le très attendu Tour de France de cyclisme.

Auteur de l’article : Chris

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.