Les plus grands athlètes mondiaux se donnent rendez-vous aux Championnats du monde d'athlétisme en salle

Les plus grands athlètes mondiaux se donnent rendez-vous aux Championnats du monde d’athlétisme en salle

Les plus grands athlètes mondiaux se donnent rendez-vous aux Championnats du monde d’athlétisme en salle > Loin d’avoir la prestance des Jeux Olympiques, les Championnats du monde d’athlétisme en salle n’en restent pas moins un évènement marquant dans la vie d’un athlète ; s’imposer ici apparaît comme un objectif clair dans une carrière.

Organisés tous les deux ans ; d’abord dans les années impaires, puis dans les années paires pour respecter l’alternance avec les Championnats du monde d’athlétisme en extérieur, les Championnats du monde d’athlétisme en salle viennent récompenser en désignant un champion dans chacune des disciplines majeures de l’athlétisme.

Organisés pour la première fois de l’histoire en 1985 à Paris, les Championnats du monde d’athlétisme en salle se sont installés, dès lors, comme une référence certaine du sport ; au fil des années, de plus en plus de nations ont rejoint la compétition, certaines se montrant plus à l’aise dans l’exercice que d’autres.

Pour preuve, des athlètes ont réussi à se montrer à leur avantage à de nombreuses reprises, comme ce fût le cas de l’athlète le plus titré de ces Championnats du monde d’athlétisme en salle, la Mozambicaine Maria Mutola.

Les plus grands athlètes mondiaux se donnent rendez-vous aux Championnats du monde d’athlétisme en salle

De 1993 à 2006, elle parviendra à remporter pas moins de sept médailles d’or dans la catégorie du 800 mètres, auxquelles s’ajoutent une médaille d’argent en 1999, puis une médaille de bronze en 2008. Finalement, seule la Russe Natalya Nazarova aura réussi à en faire autant, soit sept médailles d’or acquises entre 1999 et 2008, mais sur le 400 mètres et le 4 X 400 mètres.

Les plus grands athlètes mondiaux se donnent rendez-vous aux Championnats du monde d'athlétisme en salle
Les plus grands athlètes mondiaux se donnent rendez-vous aux Championnats du monde d’athlétisme en salle

Le palmarès se poursuit toutefois d’une bien belle façon, puisque l’on retrouve deux athlètes ayant remporté cinq médailles d’or, le Cubain Ivan Pedroso en saut en longueur et la Bulgare Stefka Kostadinova en saut en hauteur. Si les médaillés font belle figure, les records également et beaucoup de ces derniers parviennent à tenir depuis quelques années déjà. Le record du saut en hauteur tient depuis 1989 (2,43 mètres !), tandis que le saut en longueur voit son record établi depuis 1999. Les deux sont d’ailleurs toujours tenus par des Cubains.

Avec de tels records présents depuis de nombreuses années, il ne fait nul doute de la qualité des athlètes qui se sont présentés ici. L’édition 2016 des Championnats du monde d’athlétisme en salle sont à surveiller plus qu’à l’accoutumer, notamment, car l’évènement apparaît comme un excellent entraînement et un bon moyen de prendre un avantage moral sur ses concurrents, avant de se diriger vers les Jeux Olympiques d’été qui se déroulent à Rio de Janeiro, au Brésil.

Pour l’occasion donc, la France envoie ses meilleurs athlètes aux Championnats du monde d’athlétisme en salle, et l’on ne peut que signaler la présence de Renaud Lavillenie pour le saut à la perche ; ce dernier est d’ailleurs désireux de faire tomber le record, de Pascal Martinot-Lagarde pour le 60 mètres haies, ou encore de Kafétien Gomis pour la longueur. Toutefois, de nombreux acteurs majeurs de l’athlétisme ont préférés ne pas répondre présents, afin de se préparer plus amplement pour les prochains Jeux Olympiques, mais également pour les Championnats d’Europe en plein air.

Auteur de l’article : Chris

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.