Le Grand Prix de F1 de Russie et son palmarès

Le Grand Prix de F1 de Russie et son palmarès

Le Grand Prix de F1 de Russie et son palmarès > En seulement une saison, le Grand Prix de F1 de Russie aura réussi à s’imposer comme un circuit technique où la rigueur est de mise ; retour sur les forces du circuit, mais également sur son palmarès avant l’édition 2015.

En 2014, le Grand Prix de Russie faisait son apparition au calendrier de la F1, et le moins que l’on puisse dire, c’est que le circuit aura charmé d’entrée de jeu. En effet, grâce à un circuit urbain imaginé par Hermann Tilke, le Grand Prix de Russie se déroule au milieu des nombreuses installations du parc Olympique de Sotchi, où se sont déroulés les Jeux Olympiques d’hiver, en février 2014.

Souvent critiqué pour les nombreux circuits qu’il a dessinés, Hermann Tilke parvient toutefois à rivaliser de génie pour permettre de tenir le spectateur en haleine du début à la fin du Grand Prix de F1 de Russie, notamment en proposant de nombreux endroits rendant les déplacements possibles, au détriment des courbes rapides qui permettent de juger un pilote dans sa totalité.

Ici, le circuit possède de longues lignes droites ponctuées par des épingles, mais l’on retrouve tout de même des virages assez rapides ; ces derniers étant assez surprenants lors des premiers tours de roues.

Le Grand Prix de F1 de Russie et son palmarès

En 2014 pour sa première édition, le Grand Prix de F1 de Russie aura offert un très bon spectacle, totalement dominé par le Britannique Lewis Hamilton.

Le Grand Prix de F1 de Russie et son palmarès
Le Grand Prix de F1 de Russie et son palmarès

Brillant de bout en bout du Grand Prix de Russie, Lewis Hamilton offrira, par la même occasion, le neuvième titre de constructeur à l’équipe Mercedes, à l’issue des 53 tours de courses. Pour l’édition 2015 en revanche, le Grand Prix se voyait amputé d’un tour entier.

Du côté du palmarès, le Grand Prix de F1 de Russie se contente, avant 2015, du succès ; historique puisque premier, de Lewis Hamilton, suivi de Nico Rosberg et de Vallterie Bottas. Ce Grand Prix aura été plus rude avec d’autres anciens champions du monde, puisque Jenson Button terminait quatrième, Fernando Alonso et Kimi Raïkkönen respectivement huit et neuvième, tandis que Sebastian Vettel pointait à la onzième place.

Gageons de meilleures performances pour ces pilotes sur les éditions à venir, d’autant que les problèmes d’adhérence de la première édition devraient rapidement être réglés ; l’asphalte n’étant désormais plus très neuf.

Auteur de l’article : Chris

Laisser un commentaire

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.