Le Japon irrité par les caricatures du “Le Canard Enchaîné” sur Fukushima

Le Japon a exprimé jeudi sa colère des caricatures publiées dans un journal français qui s’en est pris à la décision d’attribuer les Jeux olympiques de 2020 à Tokyo, malgré la crise nucléaire en cours à Fukushima.

L’hebdomadaire satirique, “Le Canard Enchaîné” a publié un dessin représentant des lutteurs de sumo avec des membres concurrents en face d’une centrale nucléaire paralysée, où on peu lire que la catastrophe avait rendu le sport olympique faisable.

Un autre dessin montre deux personnes debout devant une mare d’eau tout en portant des vêtements de protection nucléaire et la tenue d’un compteur Geiger, en disant que les installations de sports nautiques avaient déjà été construit à Fukushima.

Le secrétaire en chef du Cabinet Yoshihide Suga a déclaré que les coups satiriques donnent la fausse impression au sujet du Japon. Le gouvernement a affirmé à plusieurs reprises que l’accident et le problème des eaux usées sont sous contrôle et ne devrait pas affecter les Jeux Olympiques.

Le Japon est traditionnellement sensible aux opinions à ce sujet exprimés dans les médias étrangers et a été irrité du fait que la crise qui a amené cette tragédie humaine est devenue un sujet de caricature.

«Ces types d’images satiriques blessent les victimes de la catastrophe,” a déclaré Suga lors d’une conférence de presse.

«Ce genre de journalisme donne une fausse impression sur le problème des eaux usées”, a-t-il ajouté.

Le gouvernement va officiellement protester auprès de l’hebdomadaire français, a souligné le secrétaire en chef.

 

PM japonais Shinzo Abe raconte membres du cabinet sur l'offre réussie de Tokyo pour accueillir les Jeux olympiques de 2020 le 10 Septembre 2013.
Le premier ministre japonais Shinzo Abe parle aux membres du cabinet sur l’offre réussie de Tokyo pour accueillir les Jeux olympiques de 2020 le 10 Septembre 2013.

Auteur de l’article : Anas.T

Laisser un commentaire