Thomas Lüthi

GP de Catalogne: Thomas Lüthi renoue avec le podium

Thomas Lüthi a renoué avec le podium en Moto2. Le Bernois s’est classé au 3e rang du Grand Prix de Catalogne, remporté par l’Espagnol Pol Espargaro.

Le pilote emmentalois n’avait plus intégré le top 3 depuis août 2012 et une 2e place au GP de République tchèque à Brno. Une disette d’autant plus douloureuse qu’il a longtemps été handicapé cette saison par les séquelles d’une fracture au bras droit, contractée en février. A force de patience et de travail, le champion du monde 2005 des 125 cm3 a toutefois retrouvé son meilleur niveau, comme en a témoigné sa prestation dimanche sur le circuit de Montmelo, près de Barcelone.

Distancé sur la grille de départ (10e), Lüthi a effectué un départ fulgurant en se propulsant au 2e rang. Le pilote Suter sortait toutefois trop large au premier virage, bouclant ainsi le 1er tour à la 5e place. Ce n’était toutefois que partie remise. Et à 18 tours de l’arrivée, le Bernois se positionnait à un 3e rang qu’il n’allait plus lâcher, sans parvenir toutefois à inquiéter les deux leaders espagnols Pol Espargaro et Esteve Rabat (tous deux sur Kalex). Même s’il n’a pas pu jouer la gagne, sa joie sur la ligne d’arrivée et sur le podium en ont dit long sur son plaisir de renouer enfin avec les avant-postes.

Dans le sillage de Lüthi, les deux autres pilotes suisses de Moto2 ont brillé en Catalogne. Randy Krummenacher a pris le 6e rang, tandis que Dominique Aegerter s’est classé 8e. De bon augure pour la suite de la saison.

C’est l’Espagnol Jorge Lorenzo (Yamaha) qui a triomphé en MotoGP, en devançant les deux pilotes officiels Honda, ses compatriotes Dani Pedrosa et Marc Marquez. Pedrosa, qui prenait le 200e départ de sa carrière en Grand Prix, conserve la tête du championnat du monde mais voit Lorenzo revenir à 7 points.

En Moto3, l’Espagnol Luis Salom s’est imposé devant ses compatriotes Alex Rins et Maverick Vinales, tous trois sur KTM. Salom, déjà victorieux en Italie et au Qatar en début de saison, prend la tête du championnat du monde avec cinq points d’avance sur l’ancien leader, Maverick Vinales. Parti de la position de pointe, pour la deuxième fois de sa carrière, Salom s’est fait souffler la politesse par Rins au 1er tour, avant de reprendre son bien dès le 2e passage.

Thomas Lüthi
Thomas Lüthi

Auteur de l’article : La Rédaction

Laisser un commentaire