Lance Armstrong

Lance Armstrong déchu de ses titres du Tour de France

Lance Armstrong a été déchu vendredi de ses sept titres du Tour de France par l’Agence américaine antidopage (USADA) et banni à vie de toute compétition. Ces sanctions font suite à la décision jeudi du cycliste américain de ne plus contester la procédure disciplinaire engagée contre lui par l’agence, qui l’accuse de dopage sanguin et notamment d’avoir pris des stéroïdes pour remporter le Tour de France entre 1999 et 2005.

Lance Armstrong
Lance Armstrong

L’Union cycliste internationale (UCI) a annoncé vendredi qu’elle attendrait les explications de l’USADA avant de statuer sur l’affaire Armstrong. La direction du Tour de France a aussi préféré temporiser.

« Personne n’est gagnant quand un athlète décide de tricher en utilisant des produits dopants dangereux« , a déclaré Travis Tygart, le directeur général de l’USADA, dans un communiqué. « Mais ce que les sportifs propres, quel que soit leur niveau, attendent de nous, c’est de rechercher la vérité pour s’assurer que la culture de la gagne à tout prix ne prévale pas sur la compétition juste et sans triche. »

Selon Tygart, l’UCI est « obligée de reconnaître notre décision et de l’imposer« , en tant que signataire du Code mondial antidopage.

Jusqu’à présent, l’union internationale a toujours soutenu le coureur face à l’USADA. Dans un communiqué, l’UCI note que l’agence américaine doit « soumettre aux parties concernées (Armstrong, l’Agence mondiale antidopage et l’UCI) une décision motivée expliquant les mesures prises« . C’est l’article 8.3 du code mondial antidopage qui l’exige dans les cas où il n’y a finalement pas de décision de justice, rappelle l’UCI.

Pour Armstrong, l’USADA n’a aucune autorité pour lui retirer ses titres sur le Tour de France. « L’USADA ne peut pas revendiquer le contrôle d’un sport professionnel international et essayer de me retirer mes sept titres sur le Tour de France« , s’est exclamé le coureur. « Je sais qui a gagné ces sept Tours, mes coéquipiers savent qui a gagné ces sept Tours, et même tous ceux contre lesquels j’ai couru savent qui a gagné ces sept Tours. »

Armstrong a renoncé à un arbitrage, expliquant qu’il était fatigué de se battre sans cesse contre les accusations de dopage. « Il y a un moment dans la vie de chaque homme où il doit dire ‘ça suffit’. Pour moi, ce moment est arrivé« , a déclaré Armstrong dans un communiqué, qualifiant la procédure disciplinaire de l’USADA de « chasse aux sorcières anticonstitutionnelle« . « J’en ai terminé avec ces absurdités. »

Armstrong a insisté sur le fait que sa décision d’abandonner la lutte contre l’USADA n’était pas un aveu de culpabilité mais le refus d’une procédure qu’il estime injuste. Il a toujours nié s’être dopé, citant les centaines de contrôles antidopage négatifs qu’il a subis dans sa carrière comme preuve de son innocence.

« Il n’y a aucune preuve matérielle pour soutenir ces accusations aberrantes et abominables« , a-t-il déclaré.

Lance Armstrong
Lance Armstrong

Auteur de l’article : La Rédaction

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.