Tunisie: Sidi Bouzid sous le feu de la violence

Sidi BouzidSidi Bouzid, là où tout a commencé un certain 17 décembre 2010, ne cesse de connaitre de graves incidents poussant les habitants à lancer des appels de détresse contre les actes de violence.

En effet, les actes de violence qui se sont déclenchés jeudi soir se sont poursuivis au cours du vendredi impliquant ainsi une instauration d’un couvre-feu par les autorités de 19h00 à 05h00, et ce, jusqu’à nouvel ordre.

Au cours de ces vagues de violence, plusieurs institutions ont été incendiées et saccagées dont le tribunal qui a été totalement incendié, la municipalité et le local du Mouvement Ennahdha.

Les habitants de la zone ont rencontré des difficultés au cours de la journée, ils n’ont pas pu s’approvisionner en denrées de base après que les manifestants aient lancé un appel de grève général menaçant toute personne osant ouvrir sa commerce.

Rappelons que ces manifestations se sont déclenchées en partie suite à l’annonce d’annulation de plusieurs listes d’Al Aridha Al Chaabia candidates à l’Assemblée Nationale Constituante.

Au cours de la soirée, des opérations menées par les forces de l’ordre ont été effectuées pour arrêter toute personne impliquée dans les actes de violence et incendies déclenchés.

Sidi Bouzid
Sidi Bouzid

Auteur de l’article : Ghaith J.

Manager Général du portail Tixup.com et directeur de la publication, passionné par les nouvelles médias, je prends part à l'aventure Tixup depuis la naissance du site.

Laisser un commentaire