Tunisie: La torture continue même après la fuite de Ben Ali

La pratique de la torture a-t-elle continué après Ben Ali ? En tout cas c’est ce qu’affirme l’organisation contre la torture en Tunisie qui a dénoncé la poursuite, après la révolution, de la pratique de la torture par les forces de l’ordre, dans son rapport annuel préliminaire présenté, mercredi 12 octobre 2011, à la presse à Tunis.

Radhia Nasraoui
Radhia Nasraoui

«Nous sommes choqués de constater que les anciennes pratiques de l’usage excessif de la force à la torture, ont continué après le 14 janvier», date de la fuite du président Ben Ali après un règne sans partage de 23 ans, a déclaré l’avocate Radhia Nasraoui, présidente de l’ONG.
«Nous avons recensé de multiples violations des droits de l’Homme dans les postes de police, dans les prisons. Les arrestations arbitraires continuent et n’épargnent pas les mineurs», a-t-elle affirmé, présentant un rapport préliminaire de 27 pages intitulé « La torture s’est poursuivie après la révolution », d’après des enquêtes menées entre le 15 janvier et le 30 septembre.

Les cas «les plus graves» doivent encore être documentés et figureront dans le rapport définitif qui sera publié en décembre, a-t-elle précisé.
«Des mesures doivent être prises pour qu’une enquête impartiale et indépendante soit menée sur les actes de torture», a plaidé Radhia Nasraoui. «Les responsables doivent être jugés et sanctionnés et les victimes obtenir réparation et réhabilitation», a-t-elle ajouté, dénonçant une «absence de volonté politique».

L’ONG a à nouveau demandé l’adhésion de la Tunisie à la convention internationale contre la peine de mort et réclamé l’imprescriptibilité des actes de torture.

Des citoyens torturés avant et après le 14 janvier 2011
Des citoyens torturés avant et après le 14 janvier 2011

Auteur de l’article : Ghaith J.

Manager Général du portail Tixup.com et directeur de la publication, passionné par les nouvelles médias, je prends part à l'aventure Tixup depuis la naissance du site.

1 commentaire sur “Tunisie: La torture continue même après la fuite de Ben Ali

    Ali Toumi

    (13 octobre 2011 - 17:41)

    PAIX SUR VOUS TOUS
    LA TORTURE, LES INJUSTICES OH LA LA ; MISKINA TOUNIS !!!
    C’EST SURTOUT POUR FAIRE TRAVAILLER LES BOITES DE CE QU’ILS APPELLENT DROIT DE L’HOMME EN RELATION AVEC L’OCCIDENT !
    CES BOITES QUI VONT S’INSTALLER PARTOUT DANS LE PAYS
    ET NOTRE JUSTICE OU EST ELLE?? OU SONT LES JUGES ? L’INDEPENDANCE DES JUGES ET LEUR INTEGRITE AVEC UNE JUSTICE JUSTE ET TRANSPARENTE FERA DISPARAITRE CES BOITES DE SARDINE DE DROIT DE L’HOMME, ET PUIS QUEL HOMME VOUS DEFENDEZ???
    IL FAUT FAIRE TOUT POUR ASSAINIR LE POUVOIR JUDICIAIRE ET FAIRE DFISPARAITRE CES BOITES DE DROIT DE L’HOMME QUI NE SONT QU’UNE FORME DE COLONISATION
    AUS USA, IL N’YA PAS DE BOITE DE CE GENRE : IL YA DE BONS JUGES JUSTES INTEGRES ET INDEPENDANTS ; SI VOUS AIMEZ VOTRE PAYS TRAVAILLEZ OH VOUS LES JURISTES POUR ATTEINDRE CET OBJECTIF W SAYYIB 3LIKOM MIN DROIT…….

Laisser un commentaire