Tunis: La violence pour une reprise de la répression

Plusieurs marches pacifiques ont eu lieu lundi 15 août 2011 dans différentes régions de la Tunisie, notamment à Béja, Sfax, Tunis, Sidi Bouzid, le Kef et Gafsa. Des affrontements entre les manifestants et les forces de l’ordre ont éclaté violemment au centre ville de Tunis où les manifestants ont du faire face à des nuages de gaz lacrymogène lancé par les forces de l’ordre.

Tunis: La violence pour une reprise de la repression
Tunis: La violence pour une reprise de la répression

Les affrontements qui ont ravagé plusieurs rues de Tunis tel que Rue Mohamed Ali, Rue de Rome et Rue d’Espagne sans oublier l’avenue Habib Bourguiba qui a connu un dispositif policier renforcé.

Bien que quelques individus ont essayé de lancer des pierres en direction des forces de l’ordre, les manifestants ont essayé de les dissuader et les empêcher de répondre à la violence par la violence…

Lundi 15 août 2011 n’est qu’un exemple d’un jour de la répression qui se fait de plus en plus forte, nous nous souvenons des incidents qui ont eu lieu à la Kasbah le 15 juillet dernier. Bref, un peuple qui cherche un pays libre et une démocratie tant souhaitée face à un système policier qui reprend ses forces après le 14 janvier 2011…

Auteur de l’article : Ghaith J.

Manager Général du portail Tixup.com et directeur de la publication, passionné par les nouvelles médias, je prends part à l'aventure Tixup depuis la naissance du site.

3 commentaires sur “Tunis: La violence pour une reprise de la répression

    Rached Mahbouli

    (16 août 2011 - 9:47)

    « Liberté, liberté, par le sang des martyrs ». C’est ce qu’ont crié les honorables manifestants pour rappeler au gouvernement provisoire ses obligations de justice et d’efficacité! Les révolutionnaires sont là, envers et contre tous, pour maintenir la pression sur un gouvernement laxiste qui tarde à punir sérieusement ceux qui ont conduit le pays à la ruine. L’ardeur et la détermination de la révolution ne faibliront jamais. Gloire aux martyrs. Vive la République. Vive la Tunisie.

    rid41

    (18 août 2011 - 9:46)

    Si Rached on est à un mois des elections ce n’est guere du patritisme de faire regagner la violence si ce n’est pour un recul il s’agit la donc de forces obscurs non de vrais patriotes appararement la Tunisie ne dit rien aux Tunisiens surtout ces pseudopolitises en faillite d’idees et d’ideologie .

    [email protected]

    (19 août 2011 - 8:53)

    A rid41
    Rien ne dit que l’ensemble de ceux qui ont manifesté lundi sont animés de mauvaises intentions. Ils expriment un ras le bol, entre autres d’une justice qui tarde à donner leurs droits aux spoliés, qui commet beaucoup d’irrégularités et se montre peu pressée pour sanctionner sérieusement ceux qui ont ruiné les citoyens dans leurs corps et biens et le pays dans ses richesses. Il ne faut pas oublier les centaines de morts ni les milliers de blessés et spoliés victimes de la dictature qui a duré si longtemps. Ces manifestants parlent également aux noms de ceux qui ne sont pas descendus dans la rue mais qui ne sont pas moins mécontents d’une impunité criante et d’une montée insidieuse de la contre-révolution!

Laisser un commentaire

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.