Ali Seriati sera considéré comme un héros de la Révolution

Alors que le procureur de la République demande la peine maximale pour les accusés jugés devant la Chambre criminelle d’été du tribunal de Première instance de Tunis, la défense d’Ali Seriati a plaidé l’innocence de son client qui, selon lui “ne doit pas être seulement innocenté mais élevé au rang de héros de la révolution”.

Plaidant aussi l’acquittement, Me Abada Kéfi a déclaré à l’AFP, que “Seriati est un homme innocent et intègre qui a été détenu arbitrairement”, cet avocat ayant également demandé l’annulation des poursuites contre les membres du clan Ben Ali-Trabelsi pour “vices-de forme” dans les procédures.

La défense d’Ali Seriati a déclaré que l’ex-général est prêt à révéler des vérités qui sont plus importantes que celle du colonel Samir Tarhouni ajoutant que son client sera considéré comme un héros de la Révolution.

Le général Seriati fait l’objet de poursuites pour des chefs d’inculpation beaucoup plus graves tels que complot contre la sécurité intérieure de l’Etat, incitation à commettre des crimes et provocation au désordre pour lesquels il sera jugé ultérieurement.

Samir Seriati, fils d’Ali Seriati a déclaré à l’AFP que le général Seriati est un bouc émissaire dans toute cette affaire révélant qu’il “se plaignait souvent en privé des abus de Leïla Trabelsi et de Sakher el-Materi”.

Ali Seriati : ex-Général de la garde présidentielle
Ali Seriati : ancien chef de la sécurité de Ben Ali

Auteur de l’article : Ghaith J.

Manager Général du portail Tixup.com et directeur de la publication, passionné par les nouvelles médias, je prends part à l'aventure Tixup depuis la naissance du site.

1 commentaire sur “Ali Seriati sera considéré comme un héros de la Révolution

    idiotduvillage

    (11 août 2011 - 22:29)

    Connais pas SERIATI. Mais suppose qu’il exécutait des ordres comme un bon militaire doit le faire, sinon, il risque sa vie et celle des siens.
    Probablement pourri, Seriati, mais bon soldat, devant son chef hiérarchique.
    Personne ne parle du cuisinier de Ben Ali, du couturier de Mme, du coiffeur, de l’esthéticienne du clan Trabelsi Ben Ali… Eux aussi ou elles aussi, étaient proches de Mr et Mme… Pourquoi ne sont-ils pas arrêtés.
    Fabriquer des faux passeports, quel gros probléme.
    Mon pauvre SERIATI, si seulement vous étiez le seul à fabriquer de faux papiers en Tunisie !
    Pourquoi est-ce que le chaouch de Mme BEN ALI passe a la télé comme une vedette et dévoile des secrets professionnels (lintimité de la vie du palais qui ne nous regarde pas !) et pourquoi est-ce que SERIATI (et certains autres) sont menotés et condamnés lors d’un procés qui ne dure qu’un jour ou deux !
    On est un peu débile dans ce bled, je crois.
    SERIATI et les autres menotés, vous allez payer pour tous les autres (le peuple qui a aussi BIEN profité des années BEN ALI)
    C’est bien, continuez la révolution du Jasmin, ce n’est pas la révolution qui va remplir vos comptes bancaires.
    On observce, de loin, et on se dit que la Tunisie risque de faire aussi ùarche arrière.
    A bientôt

Laisser un commentaire

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.