Rachat de SFR: L’offre attractive de Bouygues est rallongée

Aux dernières nouvelles la maison mère de SFR s’était penchée sur l’étude de l’offre de Bouygues, qui lui avait envoyé une lettre pour l’inciter à consulter son offre, tout en négociant toujours avec l’opérateur Numericable. Nous apprenons aujourd’hui que l’offre de Bouygues a été rallongée.

Jeudi dernier Reuters avait déclaré que Vivendi, maison mère de SFR, analysait  la dernière offre attractive de Bouygues en n’excluant pas les négociations avec le câblo-opérateur Numericable qui prendront fin le vendredi 4 avril.

Aujourd’hui, Bouygues Telecom a déclaré prolonger du 8 au 25 avril son offre pour le rachat de SFR. L’opérateur s’engage également à verser une indemnité de rupture de 500 millions d’euros à la maison mère de SFR en cas d’échec de son offre à la suite d’obstacles réglementaires. Effectivement, Bouygues assure dans un communiqué de s’engager à indemniser Vivendi à hauteur de 500 millions d’euros dans le cas où les autorités réglementaires refusaient de donner son accord sur cette fusion ou dans le cas du retrait de la demande d’autorisation compte tenu des remèdes exigés.

Le groupe de BTP et de construction explique que cette indemnisation est une forme de garantie et d’assurance que l’opérateur est certain de sa capacité à obtenir les autorisations réglementaires.

Le groupe précise que l’offre a été rallongée pour permettre à Vivendi d’analyser longuement et sereinement la proposition.

SFR et Bouygues Telecom
SFR et Bouygues Telecom

Auteur de l’article : Donia

Laisser un commentaire

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. Apprenez comment les données de vos commentaires sont utilisées.