Des quantités anormales de gaz radioactif ont été détectées dans une maison dans laquelle une vingtaine d’enfants ont été gardés

La préfecture a déclaré hier le relogement d’une famille de Haute-Vienne en raison de la présence de radon, gaz naturel radioactif dans leur demeure au sein de laquelle une vingtaine d’enfants ont été gardés depuis l’an 2000.

Le communiqué de la préfecture et de l’Agence régionale de santé (ARS) explique que cette famille résidente à Bessines-sur-Gartempe, au nord de Limoges ont une maison bâtie des années 1960 et que les sols de cette région sont riches en minerai d’uranium et qu’ils ont été l’objet d’une exploitation minière pendant bon nombre d’années. Le communiqué parut hier dans la soirée, souligne également le fait que les services de l’Etat en ont été informés le 10 mars.

Le plus inquiétant reste le fait que des gardes d’enfants à domicile ont été effectuées dans cette maison durant 14 ans de 2000 à 2014. Une vingtaine d’enfants ont été gardés dans ce domicile inondé de gaz radioactif. Les seize familles qui ont confié leurs enfants ont été identifiées et seront contactées si l’on en croît ce que stipule le communiqué. D’ailleurs, une enquête administrative a été ouverte.

Concernant ce gaz nocif, se délutant facilement avec l’air, il a été détecté au niveau de la cave et les pièces de la maison. Le communiqué ne précise pas les quantités de gaz, par contre il a été révélé que se sont des niveaux supérieurs aux valeurs maximales observées dans cette région. C’est pourquoi, la famille a été relogée.

 

limousin: la maison pleine de Gaz radioactif
Limousin: la maison pleine de gaz radioactif

Auteur de l’article : Donia

Laisser un commentaire

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. Apprenez comment les données de vos commentaires sont utilisées.