Le nombre d’enfants désiré avant de devenir parents baisse après le premier bébé

Avoir une grande famille, c’est le rêve de la majorité des couples. En effet, un peu moins de la moitié des Français avait pour objectif d’avoir trois à quatre enfants. Or, plus de 60% de ces personnes n’ont pas atteint leur objectif.

Selon les statistiques rapportées par une étude de l’Unaf (Union nationale des associations familiales) en partenariat avec la Cnaf (Caisse nationale des associations familiales) menée auprès de 11 000 familles en situation d’avoir des enfants, presque 50% des Français avaient prévu d’avoir trois à quatre enfants si possible.

En effet, avant d’occuper le statut de parents 30 % des personnes soumises à l’analyse voulaient trois enfants, 14 % en désiraient quatre et seul 5 % auraient bien souhaité agrandir plus la famille.

Cependant, après la phase « devenir parents », ces derniers sont directement frappés par la réalité ce qui impacte directement leurs désirs d’avoir beaucoup d’enfants.

Dès la première expérience ( premier enfant), les parents réalisent qu’il n’est pas aussi facile d’en avoir autant c’est pourquoi ils minimisent leur nombre d’enfants espéré. Cette prise de conscience explique alors l’amplification des familles nucléaires, les parents s’arrêtent généralement au deuxième enfant.

le désir d'avoir plus de trois enfants s'estompe après le premier enfant
le désir d’avoir plus de trois enfants s’estompe après le premier enfant

Auteur de l’article : Donia

Laisser un commentaire