Les enfants de réfugiés Libyens rejoignent les établissements éducatifs publics tunisiens

La Tunisie ne cesse de surprendre le monde avec les initiatives qu’elle prend en faveur de nos frères libyens qui se sont réfugiés dans les zones frontalières.

Environ 105 enfants de réfugiés libyens ont été intégrés dans des écoles primaires et 38 dans des collèges, à Gabès, a précisé M. Sami Habib, directeur régional de l’éducation au correspondant de l’agence TAP.

Il a toutefois, ajouté que ces enfants sont considérés comme des apprenants-observateurs dans la mesure où ils assurent les cours qu’ils choisissent eux même sans passer d’examens.

Des fournitures scolaires ont été distribuées aux écoliers libyens avec une importante contribution de leurs camarades tunisiens

De l’autre coté, au moment même où les tunisiens ont entouré leurs frères et voisins libyens de sécurité, deux ressortissants libyens qui hébergeaient dans un hôtel à Tataouine ont été arrêtés par l’armée nationale dans la soirée de mardi 10 mai 2011 en possession d’une grenade. (Selon Attounissia, les rumeurs disent qu’ils avaient l’intention de commettre un attentat à Tataouine).

Selon l’enquête en cours, les deux libyens ont affirmé qu’ils se sont infiltrés sur le territoire tunisien depuis l’Algérie pour aller en Libye. Les recherches se poursuivent.

Rappelons que le flux des familles libyennes vers Tataouine ne cesse de croître, profitant du contrôle par les insurgés du point de passage Dhehiba-Wezen et du calme relatif qui règne sur la route montagneuse reliant les villes de Zentan, Yafran, Kabaou, Nalout et Ouezen à la frontière tunisienne.

Solidarité avec le peuple libyen
Solidarité avec le peuple libyen

Auteur de l’article : Emna B.

Responsable marketing et ergonomie, passionnée par l'écriture et les nouvelles technologie de l'information et de la communication, j'ai rejoint le navire Tixup.com au cours de sa deuxième année.

1 commentaire sur “Les enfants de réfugiés Libyens rejoignent les établissements éducatifs publics tunisiens

    Abdel Hakim

    (13 mai 2011 - 10:20)

    Mon commentaire
    Bravo M. Sami Habib, directeur régional de l’éducation et à tous les Tunisiens qui ont permis aux enfants de réfugiés Libyens de rejoindre les établissements éducatifs publics tunisiens.
    Cette initiative fait honneur à la Tunisie qui n’a jamais cessé d’aider nos frères libyens malgré sa situation économique actuelle.

Laisser un commentaire