Le ministère de l’intérieur identifie quelques agents ayant agressé des journalistes

 

Une source du ministère de l’Intérieur a précisé que quelques agents ayant violemment brutalisé des journalistes vendredi au centre ville de Tunis (avenue Habib Bourguiba), ont été identifiés. L’enquête va se poursuivre afin de déterminer les responsabilités. Les journalistes qui ont subi des actes d’agression seront convoqués, en tant que partie dans l’affaire.

Une enquête administrative a été ouverte le 6 mai 2011, après les affrontements dont ont été victimes des journalistes, lors de l’accomplissement de leur mission.

Rappelons qu’un entretien téléphonique a eu lieu, samedi, entre le ministre de l’Intérieur et le Président du Syndicat national des journalistes tunisiens (SNJT) au cours duquel le ministre a présenté ses excuses aux journalistes, déclarant que le ministère est prêt à favoriser toutes les conditions de protection aux journalistes lors de l’accomplissement de leur tache.

Les mécanismes pratiques de protection des journalistes, lors de l’accomplissement de leur travail professionnel, seront étudiés en coordination avec le SNJT afin que de telles pratiques cessent.

Auteur de l’article : Emna B.

Responsable marketing et ergonomie, passionnée par l'écriture et les nouvelles technologie de l'information et de la communication, j'ai rejoint le navire Tixup.com au cours de sa deuxième année.

Laisser un commentaire