Liban – On dénombre au moins quatorze morts dans l’attentat de Beyrouth.

Un attentat à la voiture piégée dans la banlieue sud de la ville, fief du Hezbollah libanais a fait au moins 14 morts et 200 blessés. Un groupuscule se réclamant des rebelles syriens a revendiqué l’attentat.

Selon le bilan fourni par l’agence nationale d’information (ANI) annonce « dix corps et 42 blessés ont été transportés vers l’hôpital al-Sahel, quatre corps et 100 blessés à l’hôpital Rassoul al-Aazam, 50 blessés à l’hôpital Bahman et 20 autres à l’hôpital Borj ».

La déflagration, causée par la voiture piégée, qui s’est produite entre les secteurs populaires de Bir el-Abed et de Roueiss, a été réclamée par un groupuscule de rebelles syriens et totalement inconnu qui revendique l’attentat dans une vidéo qu’ils ont mis en ligne.

La vidéo montre que l’attentat a été perpétré dans une zone commerciale de la banlieue chiite. Et montre aussi un énorme incendie, des voitures et des bâtiments en feu. Les pompiers faisant leur possible pour aider les habitants qui sont bloqués et qui n’ont pas pu descendre de leur appartement, après la très puissante explosion.

Dans la télévision du Hezbollah, Al-Manar, le présentateur a commenté «Le terrorisme frappe de nouveau la banlieue sud». Selon la chaîne le parti chiite «paye le prix de sa position».

Sur les lieux de l'explosion au sud de Beyrouth, jeudi. (Reuters)
Sur les lieux de l’explosion au sud de Beyrouth, jeudi. (Reuters)

Auteur de l’article : Anas.T

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.