La chasse aux requins : Décision qui fait polémique

Le conseil d’Etat vient confirmer l’injonction prononcée  le 19 juillet dernier par le tribunal administratif de Saint-Denis de la Réunion  sur le risque d’attaques de requins. Ce dernier a jugé que les mesures qui ont été prises jusqu’à présent ont été insuffisantes et n’ont pas empêcher la multiplication récente des attaques. La préfecture a fait remarquer qu’il faut mieux informer sur les attaques des requins par une signalisation adaptée.

Le préfet a aussi annoncé une deuxième vague de pêche portant sur 90 requins, dont 45 bouledogues et 45 tigres.qui vient après une vague précédente , à l’été 2012,qui a fait sur 20 requins chassés.

Suite à ces déclarations et ces décisions, Sea Shepherd, Longitude 181, Requin intégration Réunion et la Fondation Brigitte-Bardot qualifient cette initiative de catastrophique et assurent que ces mesures prises ne régleront pas le problème des attaques.

Les requins n’appartenant pas à une espèce protégée,  on pourra les capturer dans la réserve marine et dans la bande des 300 mètres. Il faut noter qu’un pêcheur accrédité par l’état pour pêcher les requins touche de 50 à 70 euros pour plusieurs heures en mer.

 

Un requin tigre. Crédits photo: AFP
Un requin tigre. Crédits photo: AFP

 

Auteur de l’article : Anas.T

Laisser un commentaire