Tunisie: La nouvelle nomenklatura !

Finalement la révolte des Tunisiens contre l’injustice n’a rien changé dans les mœurs de ceux qui détiennent les rênes du pouvoir.

Aux affairistes sulfureux d’hier a succédé une nouvelle race non moins rapace et dont le souci majeur est de jouir au maximum et au plus vite de leurs positions privilégiées.

Les officiels au plus haut niveau se bousculent pour occuper villas et chalets, leur entourage proche se partage les marchés les plus juteux. Une frénésie d’achat d’immobiliers s’est emparée de cette nouvelle race qu’on ne croyait pas si nantie au point qu’il ne se passe plus un jour qu’on entende pas parler de tel ou tel ministre ou constituant ayant réalisé une juteuse affaire.

C’est la nouvelle nomenklatura qui perpétue les pratiques de celle a qui elle a succédé. Et c’est pour cela que l’on doit dire que les Tunisiens se sont révoltés et n’ont pas fait de révolution. La différence est de taille.

 

Ghannouchi-1024x582

Auteur de l’article : Anas.T

Laisser un commentaire