Le prénom Neirouz interdit par la municipalité du Kef

Même nos prénoms ne peuvent pas rester tranquilles !!!

En effet, le prénom Neirouz est rejeté par certains pour une raison religieuse.

Au Kef, un citoyen a voulu enregistrer sa fille nouvellement née sous le prénom de Neirouz. Mais le responsable de l’état civil à la municipalité du Kef a refusé sous prétexte que ce prénom a une connotation religieuse étrangère à l’islam.

Nos confrères d”’Al-Jarida” ont affirmé que le père de la fille, Adnene Hamdi, s’est expliqué en confirmant que le prénom Neirouz existe déjà sur les registres de l’état civil et qu’il est très fréquemment utilisé en Tunisie.

A sa surprise, le responsable de la municipalité du Kef a insisté sur son refus en annonçant qu’il y a une circulaire ancienne datant de l’époque Ben Ali qui autorise les services municipaux à ne pas enregistrer les prénoms étranges ou sortant de l’ordinaire.

La municipalité du Kef refuse le prénom Neirouz
La municipalité du Kef refuse le prénom Neirouz

Auteur de l’article : Nadia M.

Passionnée par l'art de la critique, je me nomme Nadia Marzouki, agée de 23ans, actuellement étudiante en master de recherche en Marketing. Mon profil de "marketeuse" m'a poussé à faire des recherches dans de multiples domaines tels que la publicité, la culture, le business international, les sciences naturelles, la psychologie, la sociologie et tout ce qui se termine par "gie"... Eperdument exaltée par la lecture des livres comme ceux de Paulo Coelho, Marc Levy, Guillaume Musso, Anna Gavalda... ceci m'a permis de me concentrer à mon tour sur l'écriture. Passionnée aussi par l'astronomie, j'essaye toujours d'etre up to date quant aux événements qui se déroulent dans la cité des sciences. En résumé, je suis une mordue de télévision, d'événements culturels et de lecture de tous genre de livres; je suis impatiente de commencer à écrire pour Tixup afin de partager mes découvertes avec les lecteurs.

Laisser un commentaire