Liu Xiaozhen : censeur de scènes pornographiques

Son métier : censurer les scènes porno des médias !

Liu Xiaozhen est censeur de p****graphie en Chine. Son métier pourrait plaire aux jeunes d’ajourd’hui ! Un métier qui consiste à regarder tous les contenus pornographiques pour les répertorier en 3 catégories : “p****graphiques”, “obscènes” ou “autres”. Liu nous parle de son travail un peu particulier :

La Chine censure énormément de choses, on se souvient notamment du bâtiment accueillant l’organisme chargé de la censure dans le pays en forme de pénis qui avait provoqué de nombreuses moqueries sur le réseau social Weibo qui ont ensuite été censurés. Les personnes chargées de vérifier les contenus, afin de déterminer s’ils doivent être censuré ou non, n’ont pas forcément un métier facile.

Liu Xiaozhen est censeur en p****graphie, autant dire qu’il a dû en voir des vertes et des pas mûrs. À 70 ans, l’homme ne cache pas avoir été très gêné à ses débuts :“j’ai rougi jusqu’aux oreilles et mon pouls s’est accéléré”, déclare-t-il à une chaîne satellitaire de la province du Hunan.

La chaîne qui retranscrit les dires du vieil homme ajoute également que pour être candidat au poste de censeur en p****graphie il faut être marié et suivre une formation. Les candidats doivent également être de préférences âgées.

Son métier : censurer les scènes porno des médias !
Son métier : censurer les scènes porno des médias !

Liu nous raconte qu’avec trois de ses collègues ils ont dû visionner plus de 700 DVD en une semaine saisis par la police pour les répertorier en trois catégories : “p****graphiques”,”obscènes” ou “autres”. Ces catégories servent à déterminer si la production, copie, publication, vente ou diffusion vaudra la prison à vie ou pas à l’auteur.

“Ça rend malade de les regarder, on a même pas envie d’y jeter un coup d’oeil. Mais il faut le faire sérieusement, parce que c’est notre travail”, conclut Liu.

Auteur de l’article : Iheb Ab

Laisser un commentaire