Anis Jelassi

Un agent des forces de l’ordre tué lors d’affrontements armés

Anis Jelassi
Anis Jelassi

Un agent des forces de l’ordre, Anis Jelassi, a été tué lundi dans des affrontements avec des hommes armés dans la région de Kasserine (ouest de la Tunisie), à la frontière algérienne, a indiqué une source au sein des forces de sécurité, précisant que les heurts se poursuivaient.

Les affrontements continuent, a indiqué vers 15H30 GMT ce responsable dans la région de Kasserine. Deux hélicoptères et des blindés sont déployés sur place.

Selon cette source haut placée, un gardien d’une société de prospection pétrolière a repéré cinq hommes barbus au comportement suspect à proximité de la localité tunisienne de Bou Chebka, à 2 km de l’Algérie voisine, et a prévenu la garde nationale, l’équivalent tunisien de la gendarmerie.

Le chef du poste s’est rendu le premier sur place et a été abattu, a expliqué ce responsable, qui a indiqué que ces hommes étaient probablement des trafiquants d’armes.

Il n’était pas en mesure de dire, s’il s’agissait de salafistes jihadistes, mouvance islamiste radicale responsable de plusieurs attaques sanglantes en Tunisie depuis la révolution de janvier 2011.

Des renforts militaires et policiers provenant des régions de Kasserine, du Kef et de Gafsa ont par ailleurs reçu l’ordre de se dépêcher sur les lieux, selon la même source.

Auteur de l’article : La Rédaction

Laisser un commentaire