Censure de Hannibal TV et arrestation de Larbi Nasra et son fils

Le propriétaire de la chaîne privée Hannibal TV, Larbi Nasra et son fils ont été arrêtés aujourd’hui pour « haute trahison » et « complot contre la sécurité de l’État« , selon l’agence TAP.

Larbi Nasra, lié par une relation d’alliance avec Leila Trabelsi, épouse de l’ex-président Ben Ali, est accusé de s’employer à travers sa chaîne à faire échouer la révolution tunisienne, à semer le chaos, à inciter à la désobéissance et à diffuser des informations trompeuses, le tout dans le but d’instaurer l’instabilité de l’Etat, à engager le pays dans la spirale de la violence et à créer un vide constitutionnel afin de rétablir la dictature de l’ancien président déchu Zine El Abidine Ben Ali.

La chaîne Hannibal TV a été en même temps censuré et un écran noir est apparu pour prendre la place de la transmission habituelle de la chaîne.

Les délits cités ci-dessus sont passible de la prison à perpétuité à la peine capitale, selon les articles 72 et 73 du code pénal.

Ci-dessous les deux articles 72 et 73 du code pénal tunisien;

Article 72:

Est puni de mort, l’auteur de l’attentat ayant pour but de changer la forme du gouvernement, d’inciter les gens à s’armer les uns contre les autres ou à provoquer le désordre, le meurtre ou le pillage sur le territoire tunisien

Article 73:

Est puni d’un emprisonnement à vie et d’une amende de deux cent mille dinars celui qui, à la suite des troubles, a accepté de se substituer aux autorités régulièrement constituées.

Hannibal TV - Larbi Nasra
Hannibal TV - Larbi Nasra

Auteur de l’article : Ghaith J.

Manager Général du portail Tixup.com et directeur de la publication, passionné par les nouvelles médias, je prends part à l'aventure Tixup depuis la naissance du site.

2 commentaires sur “Censure de Hannibal TV et arrestation de Larbi Nasra et son fils

    rjiba

    (14 octobre 2011 - 8:58)

    allah yonsrek ya si larbi nasra

Laisser un commentaire

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.