SayebSal7a

#SayebSal7a: Campagne pour les droits de la Femme

SayebSal7aLa société civile tunisienne a été choquée suite à l’affaire du viol d’une concitoyenne par des agents de police. La jeune femme et son fiancé, encourent une peine de six mois de prison pour « comportement intentionnellement indécent« .

Hormis l’aspect juridique contestable de cette affaire, cette dernière n’est pas isolée et traduit un malaise social plus profond sur la considération envers les femmes tunisiennes. En effet, tous les jours, les femmes tunisiennes se font harceler, verbalement voire sexuellement, dans la rue, les transports en commun et au travail. Partant de ce constat, un mouvement social apolitique, a vu le jour portant le nom de #SayebSal7a (Lâche Sal’ha) en référence à la campagne #SayebSala7 qui a mobilisé les internautes tunisiens face à la censure des sites internet par l’ancien régime.

Plus qu’un mouvement de contestation , #SayebSal7a s’inscrit dans une volonté de dénoncer toute forme de violence envers la femme tunisienne, va aux sources des problèmes en échangeant avec les internautes pour mettre en place un projet global détaillé, qui comporte un ensemble de propositions citoyennes à soumettre au Ministère des Affaires de la Femme, de la Famille, de l’Enfance et des Personnes âgées afin d’améliorer la condition des femmes tunisiennes.

Pour adhérer au mouvement, il vous suffit de le suivre sur les réseaux sociaux :

SayebSal7a
#SayebSal7a: Campagne pour les droits de la Femme en Tunisie

Auteur de l’article : La Rédaction

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.