L’identité entre authenticité-modernité

La vérité est que le contexte actuel est un facteur perturbateur. Entre ce que nous sommes, ce que nous aspirons à devenir, le sentier n’est pas forcément battu. Les générations se suivent et se complètent. Mariage TunisienCe qu’ont été nos ancêtres est devenu l’ombre de ce que nous sommes, aujourd’hui. Fort heureusement, il existe l’Histoire. Ce trésor qui permet de dire « oui, il fût un temps ». Ce qui nous pousse à se demander sur le lègue, que nous, génération actuelle, serions disposés à laisser. Serions-nous aptes à laisser une trace dans un monde éphémère ?

Lourde est la tâche du genre humain à essayer de garder la continuité d’autant plus que la globalisation ne permet plus de reconnaitre si nous possédons réellement ce bagage culturel, social voire intellectuel ou que c’est plutôt une affluence venue de nulle part que nous se serions déclinés à adopter.

Garder les pieds ancrés dans une identité tant chérie mais avides de nouvelles expériences. Voilà à quoi nous aspirons. Toujours à la conquête de nouveautés mais attachés à notre passé. Chose qui concorde parfaitement avec le souci de continuité mais si difficile à obtenir à tel point que l’on risque de se perdre dans ce tourbillon de pêle-mêle où on ne reconnait plus ce qui nous est de ce qui nous a été transmis d’une façon ou d’une autre. Par-là se suit un semblant de perdition.Mariage Tunisien

Être ce que nous sommes dans un monde en perpétuel changement et s’arrêter quelques instants afin de faire un constat : « Qu’est ce que j’ai fais de ma vie ? Qu’ai-je retenu ? Et qu’est ce que je laisse derrière moi ? » est devenue une obligation dans la mesure où nous sommes les ancêtres des générations futures. Il est de notre devoir de se fixer sur des piliers, éternels supports de notre existence, à ne pas les bafouer tout en s’imprégnant du neuf.

Il appartient à nous de faire du monde un endroit meilleur, d’apporter une once de changement et de faire en sorte que nous fûmes.

Peut-être bien que ce phénomène se caractérise plus particulièrement lors des mariages, d’où les différents points de vue entre un mariage moderne, un autre traditionnel ou authentique et un troisième qui rassemble les deux composantes, authenticité et modernité.

Et vous, êtes-vous pour un mariage traditionnel authentique ou un moderne ?

[poll id= »9″]

Auteur de l’article : AsmaG

Une chroniqueuse avec un esprit critiquant, je contribue à la vie du site avec une touche 100% féminine.

1 commentaire sur “L’identité entre authenticité-modernité

    christina

    (4 janvier 2011 - 6:58)

    bonjour Asmag,

    Quelle est ta définition du mariage moderne, et pourquoi le mariage traditionnel serait-il plus(authentique) que l’union moderne ?
    C’est quoi la troisieme composante du mariage soit: authentique et moderne ?

Laisser un commentaire

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.